War-Altimi Index du Forum
 
 
 
War-Altimi Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Frontière Nord
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    War-Altimi Index du Forum -> Le continent de l'Oubli : Terra Dinis -> Tëoundra [centre] -> La Ville Illusoire -> A la frontière de l'ancien dôme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mitoko-chan
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 612
Rang stupide: Tataaaa Mimiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Localisation: A côté de l'admin principal. x)
Personnage: Clever Pietter
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Dim 7 Fév - 18:57 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

:nara:

Comme aux autres frontières, à la frontière nord de la Ville le dôme n'est plus également et vous pouvez voir s'étendre devant vos yeux un paysage semi-désertique composé de touffes d'herbes rases jaunes ou oranges et d'une terre sèche. L'atmosphère est fraîche, sans être froide pour autant, et le ciel d'un bleu azur est constamment zébré de longues bandes blanches de nuages.



[Il s'agit du lieu du rendez-vous donné par Clever où peuvent se rendre tous les personnages intéressés par l'idée de mener une expédition en groupe au dehors, dès que vous estimez qu'ils sont apprêtés pour ce grand voyage.]


*~*




Au crépuscule d'un voyage vers l'inconnu !

___________________

~ Kit by Litchi_San ! Thanks ! ^_^ ~


Dernière édition par Mitoko-chan le Lun 2 Aoû - 19:15 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Fév - 18:57 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vaya
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 12 Fév - 15:03 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

Al' n'avait pas eu d'au revoir déchirant à faire. Elle avait peu d'amis, ou alors juste des connaissances sympathiques dont elle se satisfaisait. Sa mère avait déjà du voir dans sa boule qu'elle quitterait la ville. Et puis, le but d'un voyage, n'est-il pas de revenir à domicile raconter ce que l'on a vu ? partager ce que l'on a appris ? Elle ne doutait pas revenir entière de cet étrange aventure. Aussi, elle irait dire bonjour à sa mère plutôt qu'au revoir. Au moins cela ne porterait pas malchance.

Dans sa route vers le point de rencontre, une coccinelle se posa sur sa veste, tel un signe encourageant. Elle en redoubla d'énergie, confortée dans son initiative personnelle. Lorsqu'elle arriva enfin au lieu dit, elle observa la nature avec beaucoup d'attention. La liberté était juste devant elle, elle n'aurait que quelques petits pas pour enfin franchir la limite qu'elle connaissait, là ou avant se dressait le dôme. La curiosité commençait à gagner du terrain. Pour l'oublier quelques secondes, elle tourna la tête et remarqua qu'elle était la première sur le lieu.

"bon, et bien plus qu'à attendre on dirait !"

Elle se laissa choir sur un rocher à proximité et refit l'inventaire de son sac de randonnée. A priori, elle avait l'essentiel. Au pire, elle comptait sur la nature pour lui fournir ce dont elle manquerait. Elle mit sa main en visière devant ses yeux et essaya, de loin, de percer les premiers mystères qui s'offrait à son regard vif.
Revenir en haut
Charnel
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 139
Rang stupide: Le petit cha' trop meugnon. ^___^
Masculin
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Sam 13 Fév - 13:52 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

[-> Maison de Christian Rencik]

Lorsqu'il arriva au lieu de rendez-vous, il ne vit pas grand monde, presque personne pour être précis. Tant mieux! Comme ça il pourrait profiter d'un peu de pseudo solitude avant de devoir supporter toute une poignée de gens. De toutes façons, il ne comptait pas trop rester indéfiniment avec eux : le temps qu'il fallait pour avoir ce qu'il voulait et après quoi ils pouvaient tous crever lui n'en aurait plus rien eu à foutre à ce moment précis. Le grand gaillard observa les alentours en silence, c'était assez pauvre ici niveau végétation, difficile de croire qu'ils avaient vécu ici jusqu'alors. Se mettant quelque part à l'écart, il savoura le peu de temps qu'il lui restait avant le voyage.
___________________
« Il n'y a pas de fausses religions, juste de faux dieux. »
Revenir en haut
Mitoko-chan
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 612
Rang stupide: Tataaaa Mimiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Localisation: A côté de l'admin principal. x)
Personnage: Clever Pietter
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Sam 13 Fév - 18:31 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

En chemin, Clever avait chiné quelques petites choses supplémentaires dont une lampe à huile, qu'il avait solidement ficelé sur le haut de son sac, et deux grands carrés de toile qui lui serviraient respectivement de toit et de matelas rudimentaires. Il est vrai qu'il n'avait pas forcément réfléchi au fait que la fin de journée avançait à grands pas et que la nuit ne tarderait bientôt pas à tomber. D'ici deux-trois heures, quatre tout au plus, il ferait nuit noire. Sauf s'ils ne pouvaient plus se fier non plus aux saisons et à la course du soleil... Mère nature détraquée elle aussi ? Ils seraient dans un beau pétrin tiens si c'était le cas...

Clever jeta un oeil sur le cadran de la vieille horloge de l'église qui se trouvait en bordure de la zone la plus reculée des quartiers résidentiels, là où se trouvaient les taudis, la bâtisse mal entretenue était l'un des rares refuges pour les âmes égarées qui vivaient ici. Bien que Clever se demanda vraiment ce que pouvaient bien chercher les hommes en se tournant vers l'image d'un sauveur providentiel. Un peu d'espoir pour trouver la force de continuer à s'accrocher à une vie qui leur paraissait misérable ? Triste quand même. Et certainement pas pour lui. Bon, il était 16h50, parfait, il avait même un peu d'avance.

Encore quelques mètres et le jeune homme parvint en bordure de la frontière nord de la Ville, où, pour la première fois de sa vie, il ne ressentit pas le poids de cette crainte oppressante de se trouver en un lieu où il n'aurait pas du être. Curieux... Peut-être parce qu'il était psychologiquement préparé à l'idée de partir en voyage ? Tu parles, pas tant que ça, ça l'emmerdait royalement de devoir laisser ses parents loin derrière, sans savoir s'il aurait de leurs nouvelles avant quelques jours, ou quelques semaines ??? Clever soupira, plus anxieux que jamais. Mais son choix était fait et en grande partie justement pour eux, ceux à qui il devait tout.

Sa motivation manqua cependant d'être soufflée d'un seul coup lorsqu'il vit quelles étaient les rares personnes déjà présentes au rendez-vous : deux femmes dont la rousse qui avait voulu l'aider de la manière la plus irréfléchie qui soit quand il avait cherché à franchir le mur des forces spéciales qui le séparaient de l'estrade. Enfin, le discours qu'elle avait tenu n'était pas mal, bien que respirant un peu trop l'optimisme et l'idéalisme à son goût. Mais le pire, oh oui le pire... c'était que parmi les cinq hommes qui avaient l'air d'attendre aussi, il y avait cette masse... cette brute... ce connard... Une image balancée par un écran derrière une vitrine et un attroupement de fans lui revint alors enfin à l'esprit. Gogul ! Gogul-truc ! Le catcheur ! Oh putain... déjà qu'il ne pouvait pas blairer ces couillons body-buildés qui se tabassaient pour du fric le tout sous couvert d'une grande mascarade... il fallait que ce salopard là soit un de ces types... et qu'il soit de ceux qui voulaient rejoindre la troupe d'éclaireurs !
Et merde...
Clever paraissait franchement ravi, un instant, il manqua même de vouloir faire demi-tour, mais il était trop tard pour reculer. D'autant plus que deux gars et la grande brune l'avaient remarqué... Et en avant pour la musique... Sourcils froncés, l'air quelques peu contrarié, Clever s'avança vers le groupe.


« Huit, c'est déjà plus que je l'aurais jamais cru... Bon. »

Il posa son paquetage. Et se passa nerveusement la main derrière la nuque en poussant un soupir. Sentant d'avance que le voyage allait lui sembler long, mais long...

« Avant toute chose, je tiens à vous dire que je n'ai pas la prétention de m'imposer comme chef et de vous dicter ma loi. Pour le bon déroulement des opérations et la bonne entente entre tous, ce qui sera plus que nécessaire, il va être très important d'établir une bonne communication entre les membres du groupes. Donc, si quelqu'un à quelque chose à dire, qu'il ne s'en prive pas, et si quelqu'un se sent plus apte à prendre la tête de ce groupe qu'il se fasse entendre. N'importe qui sauf le gros tas de muscles là bas... »

Le regard de Clever se porta alors haineusement sur le catcheur qui lui avait déjà prouvé combien il pouvait se montrer d'une connerie et d'une brutalité qui étaient tout sauf acceptables de la part d'un bon meneur en son sens. Non et puis merde quoi, déjà que ça l'emmerdait qu'il soit là et devoir supporter sa présence pendant tout le voyage mais alors de l'avoir comme chef ce serait le pompom tiens !
___________________

~ Kit by Litchi_San ! Thanks ! ^_^ ~
Revenir en haut
MSN
Ivan Aleksandrov
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 152
Rang stupide: Sleepy Neko
Masculin
Personnage: Ivan
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé
Elément: Lumière

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 02:00 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

L'excitation qui régnait dans le coeur d'Ivan était à son comble. Plus il marchait, et plus il se sentait pousser des ailes, les promesses du destin lui donnant une vigueur insoupçonnée. Sur la route il s'était arrêté à une épicerie, embarquant des biscuits secs pour tenir un petit temps, mais surtout un étrange ensemble de récipients, dont l'usage avait toujours échappé au propriétaire du magasin, laissant ces objets par pure tradition, le grand-père l'ayant déjà mis là autrefois. En revanche, l'historien, par ses connaissances, avait parfaitement compris que ce genre de chose pourrait lui être très utile pour les temps à venir. Par manque de place hélas, il dut se séparer de deux de ses livres, qu'il aurait pourtant aimé emporter avec lui.

Le marchand, qui était au courant de son métier, lui présenta de plus une sorte de petit bâton, avec une pierre gravée incrustée dedans, qui semblait, avec beaucoup d'autres, être apparue comme par magie alors que tout ce qui était un tant soit peu moderne avait purement et simplement disparu, quoi que dans un sens ça l'arrangeait, lui qui par faute de moyens pour se moderniser allait désormais être plus utile que le supermarché qui avait manqué de lui faire fermer boutique. L'objet intrigua pas mal le jeune homme, qui sembla reconnaitre ce qui semblait être une rune, sans avoir la moindre idée de son origine ni de sa signification. Par conscience professionnelle, il la rangea tout de même dans une grande poche, au cas où il découvrirait plus tard son utilité.

Il s'était ensuite élancé en direction du point de rendez-vous, parcourant un paysage qui payait de moins en moins de mine au fur et à mesure de sa progression, pour ne plus accueillir que des demeures à moitiés écroulées, dans un paysage de steppe. Il manqua à un moment de se perdre, avant de repérer l'église en ruine dont il appréciait le charme gothique. Une fois qu'elle fut dépassée, il remarqua au loin un petit groupe de personnes. Ouf, au moins il était à l'heure au rendez-vous, et les autres avaient attendus. Car, tout aussi pressé qu'il était de parcourir le monde, il n'en était pas moins effrayé des dangers qu'il pouvait bien contenir, et n'aurait surement jamais osé partir seul à l'aventure.

-Euuuh, bonjour?

Dans le groupe, il reconnut le jeune homme qui avait tenu le discours qui l'avait convaincu, et qui était à ses yeux le "meneur" du groupe, ainsi que la demoiselle rousse qui avait complété ses propos de manière très optimiste. Il y avait entre autre également une grande masse de muscles, qui dépassait au moins de plus d'une tête Alexandrov. Celui-là, il n'avait vraiment pas intérêt à se facher avec, sinon il le sentirait passer!
C'est alors que celui qu'il avait dore et déjà considéré comme le leader dans l'histoire prétendit qu'il n'avait absolument pas l'intention de l'être, et que quiconque estimait pouvoir remplir ce rôle se fasse entendre. Ivan préféra à ses propos reculer d'un pas. Il n'avait absolument pas la carrure d'un chef, et ne savait même pas quoi faire! Il valait mieux que cette tâche revienne à n'importe qui sauf lui, de crainte que l'aventure ne termine en catastrophe!
___________________
Revenir en haut
Deyl
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 136
Rang stupide: Dell
Féminin
Personnage: Deyluriane Denamination
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 02:45 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

[> Zone commercial – Panique au P'tit biscuit]

Deyluriane avait cherché un bon moment avant de trouver l'endroit où elle devait se rendre et dont elle pensait se rappeler. Manque de chance elle c'était trompée et avait mit trois fois plus de temps que prévu avant de se souvenir du Vrai lieu de rendez-vous.
Au moins ça m'avais fait les jambes de marcher autant de temps jusque là, mais quand j'arrivais je me demandais si je ne mettais pas trompé une fois encore. En plus elle s'était essoufflée ayant couru un peu avant d'arriver avec l'inquiétude de débarquer un peu trop tard, elle remarqua le petit groupe déjà présent et ... fut prise d'une quinte de toux en ayant l'impression d'être une véritable touriste. C'était sans aucun doute ce que j'étais, surtout quand je voyais le grand gars musclé à faire peur, je devais être pâle. Une personne arrivé tout juste avant elle avait salué tout le monde, ne sachant pas vraiment quoi faire, elle répondit.

"Hum ... euh ... b-bonjour."

L'apprenti pâtissière s'adressait un peu à tout le monde, gênée comme tout, à se rassurer en se disant qu'au moins si c'était bien le groupe qu'elle allait suivre, tout le monde était peut être... sympa ? Après tout je ne voyais encore personne par terre et agonisant, donc ils n'étaient pas des méchants sanguinaires, donc ça partait plutôt bien et il y avait plus de chance que ça se passe bien. Quoi qu'en voyant certain regards. Non, ça ne pouvait que bien se passer en groupe et elle pourrait toujours intervenir si ce n'était pas le cas, tant qu'on ne lui tapait pas dessus, tout irait bien. Deyl n'avait pas suivit ce qui se disait, elle avait tout juste comprit qu'il ne fallait pas que le baraqué soit chef. Mais elle resta tout de même à se demander si c'était bien ici qu'elle devait se rendre alors elle se risqua à poser une question en levant la main comme à l'école d'un air faussement sérieux.

"Dites moi, c'est bien ici pour se rendre dans l'au-delà ?"

Je posais son sac à terre et m'assis dessus en me demandant si parler d'au-delà ne prêtait pas à confusion, mais je n'avais pas d'autre idée de nom à donner à ce qui se trouvait hors de la ville. Puis elle retira ses écouteurs pour les mettre autour de son cou, même s'ils étaient toujours hors service elle avait prit l'habitude de les mettre et puis elle pouvait toujours chantonner pour y croire un peu, rien n'était perdu. Mais ce qu’elle voulait entendre pour le moment c’était une simple réponse à sa question, tout bêtement.
___________________

Let's go and open my mind ~
Let's go sweat dream other side ~
Les lois n'ont rien de bien... le mal non plus d'ailleurs.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 16:50 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

[Appartement de Thamy]

La jeune femme et son compagnon voulaient faire bande à part, mais sans pour autant perdre l'avantage de la proximité d'un groupe en cas de problème. Enfin si elle s'écoutait, Thamy ne se préoccuperait même pas de l'existence de celui-ci. C'était surement suicidaire que de partir seuls, aussi peu équipés qu'ils l'étaient (et qu'elle le serait encore plus si elle avait été seule)... Mais parfois on n'arrivait pas à faire preuve de logique. En un sens, heureusement que Slayn était avec elle...

La descente de l'immeuble avait paru moins longue que la montée. Les étages étaient plus calmes que lorsqu'ils avaient effectué leur ascension, comme si les gens avaient pris leur décision, quelle qu'elle soit, et qu'elle ait été acceptée par tous.
La ville ne serait désertée par l'ensemble de sa population. Ça faisait une perspective rassurante en cas de problèmes à l'extérieur : il y avait toujours moyen de rentrer à la maison pour y trouver réconfort et sécurité. Mais la jeune femme n'envisageait pas un retour. Pourquoi revenir, pourquoi se raccrochait au passé ? Il n'y avait qu'avancer qui comptait. Ici, il n'y avait plus rien pour elle : l'argent n'avait plus de valeur si on ne pouvait l'utiliser pour acheter des biens que d'autres ne peuvent posséder, la notoriété ne servait à rien si les bases de la société s'effondrait. L'inconnu les attendait avec toutes ses possibilités.
Oui Thamy n'arrêtait pas de penser à cela. Que découvriraient-ils dehors ?

Aucun des deux ne parla durant le trajet qui les conduisit à la bordure de la ville. Ce paysage qu'ils n'avaient fait que deviner depuis les baies vitrées de l'appartement s'offrait à eux. Il n'y avait rien à perte de vue sinon une étendue semi-désertique où poussaient éparses quelques herbes folles. Non, l'eldorado n'était pas ici. Pas à portée de mains... Mais après tout c'est ce qui faisait le charme de l'expédition. Partir sans savoir où.

Ils repérèrent le groupe de voyageurs. Il commençait à y avoir un peu de monde.
Les deux compagnons bifurquèrent donc vers l'Ouest pour se trouver un petit coin tranquille où attendre que la caravane se mette en branle, sans risquer de se faire repérer par des retardataires arrivant de la ville. Ils finirent par s'arrêter un peu en avancer par rapport du groupe. Trois cailloux et des brindilles sèches les accueillirent. Ce paysage s'annonçait monotone... mais la jeune femme se réjouit d'avoir pensé à mettre des manches longues.

Voilà, ils n'avaient plus qu'à attendre.
Thamy posa son barda et s'assit sur l'un des petits rochers. Elle étira sa jambe tordant son pied où une crampe venait de la saisir. C'était ça de passer d'une position perchée sur des talons à des chaussures totalement plates. Il suffirait qu'elle réhabitue son corps ; ça ne prendrait pas longtemps.
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 19:15 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

Les deux séparatistes étaient arrivés sur place. Le groupe de départ était à l'est un peu en amont de leur position. Il avaient choisi un poste d'observation plus en hauteur afin de pouvoir dominer toute la plaine, bien à l'abris derrière un amas rocheux entouré de hautes herbes.

Slayn semblait prendre un immense plaisir à jouer les commandos et à ramper dans l'herbe folle, profitant de sa petite taille pour voir sans être vu.

Il avait choisi volontairement un point d'observation contre le vent afin que celui ci ne véhicule pas les sons et avec le soleil de son côté afin que personne ne pense instinctivement à regarder dans cette direction.

Il identifia rapidement les membres du groupe. 8 personnes, quelques filles plutôt mignonnes, des gringalets, rien de bien impressionnant. Sauf une personne qu'il identifia immédiatement. Charnel, le combattant. La montagne de muscle qu'il avait rencontré au parc pour tenter de l'enroler et qui l'avait généreusement éconduit... Lui représentait une menace beaucoup plus directe si il devaient se rencontrer. Il allait falloir trouver une occasion de s'approcher du groupe la nuit pour l'égorger dans son sommeil. Ce sera un acte de salubrité publique et un obstacle de moins sur ses propres objectifs.

Il recula alors silencieusement entre les herbes pour rejoindre sa compagne à leur abris.


"Bon, visiblement, il n'y a pas de menaces apparentes dans ce groupe... plutôt un petit troupeau d'idéalistes non préparés à ce qui les attends. Par contre, l'autre molosse de tout à l'heure est dans le groupe... Nous devront réfléchir à un moyen de l'éliminer. Si nous sommes amenés à nous dévoiler à ce groupe, lui ne sera pas dupe sur nos intentions et cela pourrai nous compliquer la tâche...

Ici nous sommes tranquilles... On peut rester à glander en attendant leur départ. Ou alors..."

Il se colla à sa compagne et glissa sa main dans l'ouverture de la chemise de celle ci tout en déposant un baiser sur sa joue avant de reprendre son sourire carnassier.

"... Ou alors, on profite d'un petit temps de repos amélioré loin des regards indiscrets^^"
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 21:02 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

[HJ : On se permet de ne pas trop vous attendre vu qu'on est à l'écart de votre groupe et que vos interactions ne concernent pas Slayn et Thamy ^^ Du moins pour le moment ^^ ]


" Oui c'est vrai que tu lui as dit qui tu étais... Tu peux toujours avec une sœur même en étant le Kid... Mais tu as raison, ça ne marchera surement pas. Pas la peine de se préoccuper de problèmes qui s'en sont pas encore ! Comme tu dis, ici on est bien. "

L'usage de ce mot par la demoiselle n'était pas totalement déconnecté de la situation actuelle.
Le gamin revint se coller contre elle, à genoux à côté du rocher sur lequel elle s'était assise ; ça finissait par devenir une habitude... Elle désapprouvait et en même temps,... Mais il se montra plus entreprenant encore que la fois précédente et surtout que toutes les autres. Dans son sourire et son regard, rien d'enfantin mais plutôt une concupiscence toute propre à un adulte... en chasse.

" Et si je souhaite dormir, profiteras-tu de moi quand même ? " demanda Thamy en caressant la joue de Slayn du bout de ses doigts. L'ongle de son index traça son chemin depuis l'oreille du garçon jusqu'à ses lèvres sur lesquels il se posa en attendant la réponse de celui-ci.
Lui dont les doigts s'amusaient à parcourir sa poitrine sous son chemisier (mais encore par dessus le débardeur). Il était tellement étrange que ses mains soient plus petites que celles de la jeune femme, que son corps soit si peu développé mais que... ses yeux couleur de glace la captivent. Ils lui racontaient tellement de choses qu'elle souhaitait entendre, ils lui promettaient ce qu'elle attendait de vivre...

Elle se tourna sur son rocher, ramenant ses jambes au plus près de celui-ci pour garder un certain équilibre, alors qu'elle s'appuyait d'une main pour se pencher vers son compagnon de route. Des mèches blondes vinrent chatouiller l'épaule de ce dernier alors que la belle souffla doucement au creux de son cou avant de remonter vers son oreille pour lui murmurer.

" Alors ? N'as-tu pas un peu sommeil ? "
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 00:18 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

La jeune fille semblait prendre plaisir à faire durer les choses, et ça tombait bien, le Kid adorait qu'on lui résiste.

Elle souhaita savoir quel serait son comportement si elle s'endormait.
Ses yeux devinrent pénétrant et il lui répondit avec un grand sourire en coin tout en glissant la main sous le débardeur cette fois


"Hey! Je suis sensé être un bandit moi^^ Et puis a partir d'aujourd'hui, chaques jours qu'on vit peut être le dernier^^ J'avoue avoir envie d'en profiter un max^^

Mais bon... aussi curieux que ça puisse paraitre, j'ai du respect pour toi. Si tu veux que je stop, j'arrête tout de suite."

Celle ci malgré ses paroles ne parvenait plus aussi facilement à cacher qu'elle s'intéressait à lui. Ses gestes et ces attention à son égard qui étaient si détachée ce midi, avaient cette fois ci des connotations bien particulières sur la peau du jeune homme. Et même s'il avait déclenché la situation, Thamy instaurait également un climat de proximité entre eux deux qui ne trompait pas.

Celle ci lui demanda si lui même n'avait pas sommeil.

Gardant sa main bien au chaud, il commença à s'allonger et se serra contre sa complice. Il rapprocha sa tête de la sienne.


"Il y a plusieurs façon de se reposer..."
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Charnel
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 139
Rang stupide: Le petit cha' trop meugnon. ^___^
Masculin
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Ven 19 Fév - 01:07 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

D'autres personnes arrivaient, génial... Ils avaient tous l'air aussi minables les uns que les autres, ça ne s'annonçait pas spécialement stimulant au final ce voyage. Aucun des ses anciens adversaires n'était là, peut-être que rester en ville était une meilleure chose alors? Les combats ça ne rapportait que lorsqu'on se battait mais au moins ça avait l'avantage de lui plaire, là... Il se sentait presque vieux dans ce groupe qui avait l'air d'être en plus peuplé d'incapables en tous genres... La survie allait finir par être un problème à long terme s'ils étaient aussi minables qu'ils en avaient l'air. Un détail le dérangeait : il ne voyait aucun des deux de la dernière fois, pourtant il était persuadé que le kid avait envie de partir et c'était ici qu'était la meilleure option, surtout vu le challenge inexistant qu'offraient la très grande majorité des membres du groupe. Prudence, la bestiole avait clamé vouloir une vengeance pour le manque de considération qu'il avait lui-même déclenché. La grande gueule fit un discours, pas trop long cette fois, mais dont le résultat fut totalement brillant : personne ne répondit, ou pas suffisamment vite pour lui. Une gamine arriva et demanda si c'était ici qu'on parait pour l'au-delà... Elle en avait de bonnes celle-là! L'au-delà? Il pouvait l'y emmener si elle le souhaitait, ne pas voir l'évidence à un tel point était affligeant à ses yeux. Gogul fixa alors le gamin et répondit :

«Soit tu deviens le chef soit tu ne donnes pas d'ordres et si tu as des conseils à donner tu ferais mieux de les suivre toi-même avant... Puisque personne d'autre n'a l'air volontaire, moi je vais l'être votre chef et c'est pas un petit merdeux infoutu d'assumer ses idées jusqu'au bout qui va en décider. Si quelqu'un d'autre a une envie de vider son sac c'est le moment, après quoi on parlera en marchant...»

Oui attendre ici ne lui plaisait pas, il avait envie de partir et même si sa voix ne trahissait aucune émotion ses mots étaient clairs... Franchement s'ils ne changeaient pas de rythme ils allaient pas aller loin. Il sentait qu'il était sans doute allé trop franchement avec ces molasses mais ou moins ça allait bouger d'une façon ou d'une autre.
___________________
« Il n'y a pas de fausses religions, juste de faux dieux. »
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 13:03 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

"Ça c'est sur... " répondit-elle à tout ce que Slayn lui dit. Pas qu'elle n'écoutait pas, trop concentrée sur autre chose par exemple. Mais elle n'avait simplement pas envie de grand discours.

Ainsi la respectait-il. Une bonne chose à savoir. Mais à l'instant, il n'était pas vraiment question d'un quelconque respect ; c'était l'instinct qui s'exprimait, voulant unir deux personnes en un acte réconfortant de proximité dans ce contexte étrange. L'instinct de survie ? N'allons pas jusque là. Une envie simplement qui semblait les submerger dans leur attirance mutuelle. Quoi de plus normal d'y succomber ? Se sentir au corps à corps avec un autre, partager son souffle dans la passion du moment, se donner un peu ou pleinement pour ne faire qu'un avec l'autre. Une envie de réconfort, de chaleur humaine, une envie de se sentir vivant et entier.
Le moment s'y prêtait : l'aube d'une nouvelle aventure, d'une nouvelle vie. Ça serait comme s'accrocher à quelque chose qu'on connait, comme se rassurer devant l'inconnu.

La main sous son débardeur effleurait sa peau qui perdait peu à peu sa fraicheur naturelle pour succomber à la chaleur de leur rapprochement physique. Thamy glissa de son léger promontoire rocheux, suivant le fil des évènements qui les voyait progressivement s'allonger tous deux sur le sol de sable et de cailloux.
Leurs visages étaient tout proches, chacun se perdant un peu dans la respiration et le regard de l'autre. La jeune femme aimait bien ce moment-là : celui juste avant que les choses ne s'accélèrent. Avec chacun de ses amants, elle avait apprécié ce jeu de regards concupiscents, cet instant suspendu où on attend que l'autre fasse le premier geste. Oui elle aimait l'amour mais elle ne savait pas aimer. Elle n'avait essayé de s'y intéresser d'abord. Et ne voyait pas l'utilité de s'encombrer de sentiments... surtout lorsqu'elle voyait l'effet de loques que ça avait sur les hommes qu'elle avait serré dans ses bras. Oui, eux tombaient amoureux d'elle. Avec une facilité qui la surprenait elle même. Elle avait beau avoir des qualités, réelles ou jouées, qui plaisaient toujours, cela semblait si facile... Faire tomber un homme dans ses filets était devenu un jeu pour elle. En combien de temps untel succombera ? Après combien de câlins, le "je t'aime" au creux de l'oreille auquel elle ne répondait pas ? Combien de cadeaux pour la couvrir d'affection et d'attention toutes plus mielleuses les unes que les autres ? Thamy prenait du plaisir, elle aimait se faire aimer et désirer mais la demoiselle n'avait jamais goûté à l'amour et n'y aspirait pas une seconde. Les contes de petites filles où les princesses attendaient l'homme de leurs rêves, un prince charmant si tendre et aimant, elle n'y avait jamais cru, n'avait jamais accroché.

Mais cette fois-ci, ce n'était pas totalement un homme en face d'elle. Ça la perturbait un peu mais la chaleur de son corps lui disait de ne pas s'en faire.

" Alors reposons-nous... " lui susurra-t-elle avant de l'embrasser.
___________________



Dernière édition par Thamy le Lun 22 Fév - 10:19 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Mitoko-chan
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 612
Rang stupide: Tataaaa Mimiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Localisation: A côté de l'admin principal. x)
Personnage: Clever Pietter
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 19:41 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

( Hj : Pour Thamy => Il n'est question ni de sable ni de chaleur à Tëoundra. Mais de terre sèche et l'atmosphère y est même assez fraiche. Cf. ma courte description dans le tout premier post. )


Alors là, c'était le comble... Que le tas de muscles lui réponde en l'insultant, quoi de plus normal puisque lui non plus n'avait pas mâché ses mots et l'avait même attaqué directement ? Mais qu'il s'impose comme il venait de le faire... Le jeune homme en eut un rire jaune. Finalement, il y avait bien des livres dont la couverture était l'exact reflet de ce qu'ils renfermaient... Après le repas envoyé en fumée, il se posait en chef incontesté et comptait prendre en mains la suite des opérations... A mourir de rire tant le discours de cette montagne de muscles faisait cliché...

« Ugh, grand ours a parlé. Mais quant à dire que je me suis permis de donner des ordres... Pardon mon bon seigneur si mon ton ne vous plait pas et si de simples propositions sonnent comme des rudes directives à vos si sensibles oreilles. »

Clever s'inclina dans une révérence aussi grossière que sarcastique.
Non, sérieusement, c'était carrément l'hôpital qui se foutait de la charité... L'homme se foutait purement et simplement de sa gueule là mais aussi de tout ceux qui étaient présents. Ne pas donner d'ordres ? Alors que lui venait tout bonnement de s'imposer en tant que chef ? Tout ce qu'avait fait Clever c'était de donner le choix aux personnes présentes d'encore une fois choisir par elles-mêmes de décider de ce qui leur semblerait le plus juste. Il savait que justement, pour la bonne entente dans le groupe, il valait mieux que chacun ait le sentiment, oui ne serait-ce que le sentiment, de pouvoir prendre part activement aux décisions qui seraient prises pour, et donc par, tous. C'était ce que cet énergumène ne semblait visiblement pas comprendre et, un tel leader, imposé et brutal, finirait bien par perdre son troupeau de fidèles un jour ou l'autre. Il faisait penser à Clever à un dominant pur à la poigne agressive et bestiale. Seulement, l'être humain n'était pas loin de l'animal certes mais, malheureusement, il avait dépassé ce stade et son « intelligence » l'avait transformé en quelque chose de plus complexe et imprévisible.
L'idée de se retrouver dirigé par ce qui lui faisait penser à un dangereux mélange d'ours et de lion déplut grandement à Clever. Mais après tout, il avait donné le choix aux autres membres de l'expédition de décider de qui ils voulaient voir à leur tête, et il le leur laisserait. Mais s'ils venaient à choisir cet homme pour chef, la suite du voyage s'effectuerait sans lui... Après tout, s'ils étaient trop trouillards pour se ranger derrière le commandement d'un type pareil, c'était leur problème. Lui se débrouillerait comme il se l'était imaginé depuis le départ : seul.
D'un geste à moitié dédaigneux, Clever se contenta de se tourner vers les autres venus qui affluaient soudain en masse et déclara :


« Je vous ai donné le choix, c'était peut-être une erreur de ma part, mais la brute est donc officiellement un candidat en lice pour le poste de chef, bien qu'elle se soit auto-proclamée comme détentrice du poste. Maintenant, c'est vous qui voyez. Le choix vous appartient. A vous de décider s'il y aura chef ou non. »

Après tout, chacun était encore libre de ses opinions. Ce serait leur choix, mais certainement pas le sien. Et, de toute façon, s'il devrait l'accepter rien ne l'obligerait à subir la décision qui serait prise. Alors roulez roulez petits dés, au final, il n'avait aucune envie de les influencer, d'autant plus qu'il n'avait rien à prouver. Alors Clever attendit, tout simplement, de savoir s'il devrait remballer ou non.

___________________

~ Kit by Litchi_San ! Thanks ! ^_^ ~
Revenir en haut
MSN
Deyl
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 136
Rang stupide: Dell
Féminin
Personnage: Deyluriane Denamination
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 21:26 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

Deyluriane regarda la masse de muscle se "proposer" comme chef, elle passa à Clever qui justement avait dit qu'il ne le voulait pas en tant que tel... ça commençait plutôt bien cette histoire, mais elle était un peu déçu de n'avoir aucune réponse à sa question, bon apparemment savoir qui serait le chef était quelque chose de plus important que de savoir où ils iraient. Mais je me demandais tout de même si avoir un chef tout court était une bonne idée. Avoir un chef n'était pas forcément la meilleur chose d'après elle. Même si un chef permettait de régler des différents il pouvait en créer et plus que nécessaire parfois, avant de prendre une décision il fallait s'en référer à lui avant les autres, c'était une sorte d'intermédiaire qui pourrait modifier les propos comme ça l'arrangeait pour appliquer ses règles aux autres. Deyl n'avait jamais appréciée tout ce qui se rapportait à un semblant d'autorité hors cadre familial, Le mieux c'était d'être tous d'égal à égal et prendre les décisions ensemble.
Donc pour moi il n'était pas question de choisir de chef, à moins de me proposer mais c'était assez étrange de le faire car je n'aimais pas donner des ordres non plus. Ce serait comme dire que je n'aime pas les légumes pour en préparer juste après à des invités qui n'aiment surement pas et que je m'obligeais à en manger avec eux. Tout ce passerait bien sans chef il n'y avait pas de raison qu'une simple expédition dans l'au-delà puisse nous exposer à des dangers.
Deyl se leva de son siège improvisé pour prendre la parole, avec un moment d'hésitation tout de même car parler devant tout le monde dont deux qui n'avait pas l'air des plus tranquille... Mais ils n'iraient jamais jusqu'au main donc elle n'avait pas à s'inquiéter plus.

"Hum, euh ... il ne nous faut pas forcément de chef, après tout on peut bien agir en groupe uniquement. J-je préférerais cette solution plutôt que d'avoir un chef qui veut imposer ses idées à grands coups de mandales dans la tête ou qui a des différent déjà avec un membre du groupe. Si des conflits se forme déjà pour cette simple question de qui sera le chef autant ne pas en avoir, vous ne trouvez pas ?"

Et s'il y avait des situations à problème il y aurait toujours quelqu'un qui saurait se détacher pour prendre les commandes, sans pour autant que cette personne soit chef. Deyl voulait juste une décision qui mettrait tout le monde plus ou moins d'accord sans qu'un seul soit vraiment contre. Je me sentais légèrement rougir à rester debout, parler attirait l'attention des autres certainement et je devais avouer que c'était autant satisfaisant que gênant surtout s'ils n'étaient pas d'accord avec moi, mais je continuais.

"Donc je ne vote ni pour toi... euh vous, p-pardon, ni pour vous, ni pour ... qui que ce soit..."

Deyluriane se stoppa en réalisant qu'il y avait pas mal de monde qui était arrivé. Elle resta bouche bée à se demander comment elle avait pu parler comme ça sans se rendre compte qu'ils devaient maintenant être une quinzaine. Elle regarda un peu tout le monde et se sentit un peu mal. Je devait un peu trop penser à mes rares jeux-vidéo et bouquins avec des groupes d'expédition de quelques héros, pas plus de dix en somme. Avec un léger rire je me rassis et me ne dis pas un mot de plus en me demandant comment pourrait réagir tout le monde.
___________________

Let's go and open my mind ~
Let's go sweat dream other side ~
Les lois n'ont rien de bien... le mal non plus d'ailleurs.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ivan Aleksandrov
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 152
Rang stupide: Sleepy Neko
Masculin
Personnage: Ivan
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé
Elément: Lumière

MessagePosté le: Mar 23 Fév - 00:22 (2010)    Sujet du message: Frontière Nord Répondre en citant

holà, à peine était-il arrivé qu'une certaine tension pouvait déjà être ressentie, et celui qu'il espérait chef se disputer avec le grand balèze, tous deux refusant catégoriquement que l'autre ne devienne le leader du groupe, tandis qu'arrivaient encore d'autres personnes, en petits groupes.
Une jeune femme demanda d'ailleurs si c'était bien ici le groupe pour l'au-delà, sans qu'Ivan ne réagisse sur le moment, trop occupé il était à réfléchir à comment sortir de cette situation particulièrement embarrassante. Car, si avant même d'être partis, l'ambiance était ainsi, comment est-ce que ça pourrait aller dans les moments de crise?
Néanmoins, cette adjectif d'Au-delà lui faisait un peu froid dans le dos. Cela sonnait comme si ils allaient partir à jamais, comme si ils rejoignaient le monde des morts. D'autant que c'est l'espoir que lui voyait, et de nouvelles découvertes. Quoique, dans nombre de civilisations la vie n'était qu'une infime partie de l'existence, et la mort un simple passage. Enfin, toujours est-il qu'il préférait quand même s'estimer encore vivant dans cette histoire.

C'est alors qu'elle proposa l'idée de ne choisir aucun chef. A voir les noms d'oiseaux que se donnaient l'un et l'autre homme, c'était peut-être mieux de faire ainsi. A vrai dire, il aurait bien choisi celui qui avait proposé tout ça, mais ce dernier ne semblait pas tellement tenir à avoir ce rôle, et surtout l'historien craignait que le grand baraqué n'use de sa supériorité écrasante sur le plan physique si il venait à faire pencher la balance du coté qui ne lui convenait pas. Donc, si il voulait conserver son intégrité, il valait surement mieux justement qu'on ne fasses pas de choix.

-Euh, moi non plus je n'ai pas envie de choisir quelqu'un. On est pas très nombreux, on pourrait d'abord essayer sans, non?

Restait à espérer qu'on n'allait pas du coup s'énerver sur lui....
___________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:57 (2017)    Sujet du message: Frontière Nord

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    War-Altimi Index du Forum -> Le continent de l'Oubli : Terra Dinis -> Tëoundra [centre] -> La Ville Illusoire -> A la frontière de l'ancien dôme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème crée par Neohart et Mitoko-chan pour http://war-altimi.level52.com