War-Altimi Index du Forum
 
 
 
War-Altimi Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    War-Altimi Index du Forum -> Le continent de l'Oubli : Terra Dinis -> Tëoundra [centre] -> La Ville Illusoire -> Zone résidentielle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 02:53 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Situé au cœur du quartier chic de la Ville, l'hôtel particulier appartenant à la famille Gorn, dont le seul membre était désormais Thamy, n'était pas très haut. Il ne comportait que quatre étages dont les grandes baies en bow-windows permettaient une jolie vue sur un petit parc voisin. D'un style plutôt ancien, les arcades étaient en fer forgé aux motifs végétaux complexes et simples à la fois. Les briques blanches étaient soulignées par des rangées de rouges et un toit en ardoise noire brillant sous le soleil.
Rien de flambant, de grandiose dans cette demeure. Une petite maison de ville dont l'ancienneté et l'architecture faisaient plus sa valeur que des dorures et des moulures superficielles. Mais ce n'était là qu'une des "maisons" qui appartenaient à la famille. C'était la plus ancienne de leur possession ; elle appartenait aux grands-parents du côté de sa mère. De vieux meubles finement ouvragés, dont les végétaux semblaient également avoir inspiré les stylistes de l'époque, étaient encore disposés de ci de là à travers les pièces comme témoins d'un passé déjà riche. Car pour posséder en ces temps-là un hôtel particulier de ce standing dans un quartier chic en pleine expansion, il fallait déjà avoir une petite fortune à y investir.

-----------------------------------------------------------------

Slayn se comportait comme un petit enfant en reprenant son curieux jeu hypnotisant de tortillage de cheveux. Lorsqu'elle s'amusait à celle étant elle même une petite fille, c'était pour mieux se contrôler et séduire (oui déjà xD) les autres. Enfin, les enfants en général l'exaspéraient aussi étrangement que ça puise paraitre car avec eux, il n'était jamais question d'ennui... Mais était-ce parce qu'il n'en avait que l'apparence et quelques manies qu'elle ne se comportait pas comme si elle avait affaire à un marmot ? Il était dur de prendre un petit pour son égal mais avec celui-ci c'était différent. Comme quoi l'un et l'autre percevaient sans peine ce qui rendait l'autre intéressant !
Alors Thamy le laissa faire même lorsqu'il se saisit de sa main pour la caler sous sa joue en un geste réconfortant.

" Tu ne manques pas de ressources à ce que je peux remarquer une fois de plus. "
Elle caressa de sa main libre le bord d'un bleu qui se dessinait autour d'une égratignure sur le visage du jeune garçon.
" Mais si tu ne crains pas de perdre la vie, quelle est ta plus grande crainte ? Souffrir ? Il est normal de chercher ; après tout, ne veux-tu pas connaitre mon point faible ? "

"Il y a être matérialiste et être profiteur. Je me range dans la deuxième catég..." commença-t-elle à la remarque concernant les choses qu'on possède qui sont en réalité celles qui nous tiennent.
Mais la suite du monologue du jeune homme la coupa dans son élan. Son visage si jeune avait le sérieux et la gravité qu'on lit généralement dans les traits des adultes. Elle ne voyait qu'une partie de ce visage qui était confortablement installé sur elle mais elle ne  loupa pas une seconde des paroles tenues.
Une ville en flammes pour la changer radicalement, en profondeur. L'idée ne l'avait pas effleurée un instant car l'héritière avait toujours profité de ce système si bien huilé, si confortablement posé sur des bases qu'on jugeait solides. Mais Thamy n'était pas utopiste, elle n'était pas tournée vers l'avenir des hommes, vers quelque chose de meilleur pour l'humanité. Alors changer le monde grâce à un cataclysme ne l'intéressait nullement. Qu'il tourne comme il veule ce fichu "univers" ! Des corrompus, des opportunistes, des "métro-boulot-dodo", des no-lifes, des playboys, des mamies gâteaux, des petites filles sages qui deviennent de futures garces ou des mamans obèses... Tout cela lui faisait réellement une belle jambe !!

Mais une autre chose fit briller ses yeux noirs habituellement sans teint.
Le chaos et la destruction venaient de trouver leur écho dans sa jolie tête blonde. Dire qu'elle avait pris goût au sang était presque un euphémisme, encore qu'elle ne s'épanchait pas sur la question et n'étanchait pas ses envies. Il lui fallait se montrer modérée, prudente, car à ce genre de jeux, il fallait toujours être le meilleur. Pas question de finir ses jours entre les quatre murs d'une prison morbide !
Slayn eut-il le temps de lire cette émotion dans son regard ? Comme la plupart des émotions de la princesse de glace, elles étaient brèves, subtilement dissimulées sous des masques divers.

" Joli rêve... " dit-elle simplement d'un air songeur.
" Nous voici arrivés ! "

Elle descendit la première de voiture et un employé de maison s'empressa de venir payer le chauffeur de taxi.
___________________

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 8 Jan - 02:53 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 03:37 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

La discution continua dans le taxi. Slayn alternait les passages d'enfants chérissant son doudou avec la main de la jeune héritière, avec des passages plus adulte où il embrassait torridement cette main à la peau si douce.
Il était amusant de constatait que l'un semblait chercher le point faible de l'autre. Ainsi jouait il à laisser des indices ou des expression pouvant laisser apparaitre certain doutes.


" Je ne crois pas avoir de crainte... comme tous les enfants, je ne dois pas avoir de conscience précise de ce qui est bon ou mauvais^^
Comme je t'ai dis, mon but, c'est d'accumuler du pouvoir, de l'argent et des jolies filles. Mais l'avantage de posséder ce genre de chose, c'est que quand on les perd, on peut toujours les retrouver^^

En fait, il y a peut être quelquechose que je pourrai craindre de perdre un jours si je l'obtenais... Mais je ne pourrais jamais le posséder^^ En tout cas, rien n'existe dans ce bas monde pour que je puisse l'obtenir^^

Et toi, ta crainte c'est quoi? L'ennui, la "normalité"... Peut être l'amour... Je sais! Tu a peur de te faire violer dans un taxi, par un mec au cerveau pervers d'adulte, mais à la bite d'un gosse de 10 ans!!!

Sitôt arrivé, le garçonnet put voir par la fenêtre une gigantesque bâtisse qui aurai fait pâlir de jalousie bon nombre de ses connaissances. Il fut littéralement émerveillé par tant de richesse. Un grand sourire sadique se profila sur son visage. Tant de richesse. Tout ça allait être à lui, il allait voler le plus possible et détruire cette famille qui semblait se torcher avec des billets de banques. Sa langue gourmande parcouru ses lèvres. Cette délicieuse odeur, c'était l'odeur du POGNON!!!
Il se voyait déjà sautant du haut d'un plongeoir dans une gigantesque piscine de pièces d'or.

Quand la porte s'ouvrit, un larbin vint accueillir sa maitresse et payer le taxi, courbant bien l'échine pour montrer sa fidélité, ça en était répugnant de bassesse. Visiblement, ce larbin aimait les enfants. Quand il vit le petit garçon qui accompagnait sa maitresse, il tendis la main pour lui ébouriffer les cheveux.

Le garçon recula un peu la tête pour montrer qu'il n'appréciait pas ce geste, mais comme la main insistait pour atteindre sa chevelure, il bondit d'un coup et GNAP!!! Il lui mordit la main de toute ses forces.
Après avoir poussé un hurlement de douleur, le domestique ne sut pas trop comment réagir en présence de sa maîtresse et préféra se retirer.

Le curieux couple "d'amis" passa alors le seuil de la porte. L'intérieur était aussi cossu que l'extérieur. Le mobilier semblait extrêmement confortable. Il aurait apprécié prendre sauvagement cette bombe qui l'accompagnait sur un beau canapé comme ça. Mais bon, quelque chose de curieux l'en empêchait. Il était trop intrigué par cette donzelle pour lui faire du mal. Tout ceci l'amusait énormément.

Sans aucune gène, il monta un pied en équilibre sur le porte parapluie de l'entrée pour être à la taille de sa charmante accompagnatrice. Il s'accrocha a elle et repoussa les cheveux de celle ci derrière son oreille pour rapprocher son visage très près du sien comme s'il allait l'embrasser dans un regard et une voix qui ressemblaient à ceux d'un adulte.


" Nous manquons cruellement de bonnes manières Milady... Nous ne nous sommes même pas présenté l'un à l'autre. Je me nomme Slayn."
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 19:54 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Le jeune garçon se trouva l'excuse de n'être qu'un enfant pour justifier de n'avoir aucune vraie crainte fondée. Thamy releva le fait qu'il se servait beaucoup de cette apparence de gosse pour se couvrir. Ne lui avait-il pas dit qu'il ne supportait pas d'être pris pour un simple enfant ? C'était plus facile de paraitre ce qu'on n'est pas lorsque ce qu'on est est... indéfinissable, étrange. Lorsqu'on est différent et qu'il faut s'adapter à un monde où on n'a pas vraiment sa place.
Mais l'adulte coincé dans ce corps d'enfant semblait s'être adapté à sa situation. Non pas qu'il avait vraiment le choix de s'y faire ou pas. Tour à tour, il était l'un puis l'autre, alors l'excuse qu'il fournit à la jeune femme pouvait tenir la route si une partie de son être était maintenue à l'état juvénile, juste une partie de son esprit, de sa façon de penser et de faire, tout comme son corps était bloqué à ce niveau de développement.

Elle ne comprit pas de quoi il parlait lorsqu'il évoqua cette chose qu'il pourrait craindre de perdre s'il la possédait. Mais elle ne posa pas de question.
En revanche, elle sourit lorsqu'il lui demanda quelle était la sienne et qu'il insinua en riant que cela pouvait être de se retrouver dans une situation cocasse avec lui. Elle secoua la tête sans se départir de son joli sourire.

"Qui sait ?!" trouva-t-elle simplement à répondre.
" Tu veux savoir ma crainte ? C'est de ne rien pouvoir faire. A toi d'imaginer ce que tu veux en sachant cela... S'étendre sur ses craintes, y penser sans arrêt n'amène qu'à avoir sans cesse peur qu'elles n'arrivent réellement et se trouver paralysé à cette simple idée dans toutes les choses de l'existence.  "
Philosophe à ses heures perdues la Thamy ? Peut-être bien... Elle était juste loin d'être aussi bête que sa couleur de cheveux pouvait le laisser penser au premier abord.

Enfin, ils arrivèrent et Slayn trouva le moyen de mordre un de ses employés sitôt que celui-ci voulant jouer les papas gâteaux essaya de lui ébouriffer les cheveux. Après tout, il avait été prévenu par le gosse. Miss Gorn haussa les épaules devant cet évènement sans importance et se prit plutôt à observer les yeux brillants du jeune homme lorsqu'ils pénétrèrent dans la demeure. Pour sa part, elle ne faisait plus attention à ce qui l'entourait ; le regard neuf et concupiscent du voyou lui rappela la richesse des lieux. Une richesse qui faisait des envieux. Le gnome aux cheveux blancs en était un bel exemple.

" Je vois que cette maison te plait. Bienvenue Slayn. Je m'appelle Thamy Gorn. " lui répondit-elle cérémonieusement alors qu'il s'était hissé sur le porte-parapluie pour se mettre à sa hauteur et avait approché son visage du sien.

L'homme qui avait fini de payer le chauffeur revint à l'intérieur en tenant sa main blessée. Il jeta un regard noir au gamin. Et trouva étrange cette impression que le petit cherchait à faire du gringue à la demoiselle.

" Tss !! Tss !! " siffla entre ses dents bien blanches cette dernière en direction du majordome. Elle ne lui adressa pas un regard, ne lui fit pas un signe en dehors de ce simple sifflement de rappel à l'ordre. Aussitôt l'homme disparut par une porte un peu plus loin.

" Le personnel compétent est, de nos jours, si dur à débusquer. Souhaites-tu manger quelque chose ? " enchaina-t-elle, jouant son rôle de maitresse de maison à la perfection.
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 20:35 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Le garçonnet faisait déjà dans sa tête l'inventaire de ce qu'il allait embarquer ou non en repartant. Son regard avait retrouvé tout son vice naturel.

"Enchanté mademoiselle Thamy Gorn. La maison est assez moche en elle même, mais je salive déjà à l'idée du paquet de fric qui s'y trouve. Et ne t'en fais pas, si j'ai faim, je me servirai moi même quand je passerai par la cuisine.

Ouep, je me plais bien ici... mais il y encore trop de monde."

Le "kid" descendit alors de son perchoir et se dirigea vers un mur ou étaient accrochés deux magnifiques sabres derrière un bouclier. Il les pris tous les deux et se dirigea vers son hôte. D'un geste vif, il plaça la pointe d'un des deux sous le cou de la jeune femme.

"Ah oui! Tu es de nouveau ma prisonnière. Voici mes conditions. Tu va appeler tous tes domestiques et les virer d'ici. Trouve ce que tu veux, une course quelconque à leur faire faire. Offre leur une journée de vacance... N'importe quoi, mais je ne veux plus que nous deux dans cette maison."

Puis énergique comme un singe, il cesse de la menacer et bondit sur un confortable divan pour s'y assoir et cacher derrière lui les deux sabres entre les coussins

"Je sais comment je vais acquitter de ma dette. Fais ce que je te dis. Je pense que ça va te plaire."
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Sam 9 Jan - 20:03 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Il fallait être aveugle pour ne pas remarquer la lueur brillant dans les yeux du jeune garçon depuis l'instant où celui-ci avait mis les pieds dans la maison. En même temps, Thamy n'était pas dupe. C'était après tout un criminel qui s'intéressait au fric, au pognon, au blé, à l'oseille, au cash... donc à tout ce qui a de la valeur et qui peut être revendu en conséquence pour une belle liasse de billets.

" Me croyais-tu bête au point de conduire mon agresseur dans ma maison sans savoir ce qu'il pourrait te passer par la tête en y entrant ? C'était prévisible que tu baves devant la richesse de ces lieux. Même les gens qui ont du fric rêvent d'une telle demeure. "

Lorsqu'elle fut une fois de plus menacée par une arme, elle ne cilla pas plus que la première fois. Sauf que ce coup-ci, elle ne voulait plus rire. La plaisanterie n'était plus drôle, elle sentait déjà le réchauffé. Elle repoussa du bout du doigt la pointe qui la menaçait, faisant perler une jolie goutte rouge sur sa peau diaphane. Elle la suça quand Slayn partit s'asseoir, pour ne pas dire se vautrer, sur l'un des canapés du petit salon.

" Ne sais-tu te faire respecter que par les armes sweet boy ? C'est dommage...  Et si je refuse d'obéir, que feras-tu ? "

Elle faisait les cent pas dans le salon, s'arrêtant de temps à autre devant des meubles, y arrangeant avec l'air d'une maniaque les bibelots qui s'y trouvaient placés. Mais subtilement, elle dénicha un petit poignard dans un tiroir qu'elle glissa sous sa jupe, le coinçant dans le porte-jarretelle qu'elle portait à sa cuisse gauche, du côté opposé à la large fente qui dévoilait ses jambes.
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Sam 9 Jan - 23:47 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Visiblement, la jeune femme n'était pas disposée à se laisser faire. Il se redressa sur le canapé et repris son sourire sadique.

"Ne t'en fais pas, il ne s'agit pas d'un braquage^^ Mais d'un jeu. Je vois que tu aime le sang... Je te promet qu'il va te plaire^^"

Ayant décidément la bougeotte, il se mit alors sur le dossier du divan et commença à marcher sur les mains, la tête à l'envers et les pieds balançant dans le vide.
Il avait pris cette posture par simple amusement, mais il gardait toujours à portée d'un simple geste l'espace entre lui et la cachette des deux sabres.


" J'ai peu être mal demandé... excuse moi.
Peux tu s'il te plais renvoyer tous les gens de cette maison? c'est un jeu qui ne peut se jouer qu'a deux^^ Une fois que la maison sera vide, on pourra commencer.
Je te promet que je n'ai plus aucune pensée obscène à ton égard^^"
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 00:22 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

"Laisse-moi juger ça par moi-même tu veux ! " répondit la belle avec un charmant sourire.

Il lui proposait donc un jeu. Un jeu qui nécessitait d'être seuls ? Pourquoi donc ? Ses domestiques étaient du genre conciliants... et puis même s'ils ne l'étaient pas, ça n'était jamais un problème : le chantage et l'intimidation marchaient toujours pour les faire partir, taire et éventuellement il y avait toujours la possibilité de les disparaitre de la circulation... Oh non ! Il ne s'agit pas forcement de meurtre... Pour faire disparaitre quelqu'un, il y avait plusieurs moyens qu'il serait malaisé de dévoiler aujourd'hui ^^

" Je ne vois pas pourquoi nous devrions rester seuls... Mais jouons le jeu s'il s'agit bien de cela. " concilia-t-elle finalement.
La voilà plutôt excitée par la perspective, même si elle devait garder une dose de méfiance à l'égard de ce voyou qui n'était pas de si bas étage que cela d'après ce qu'elle avait cru comprendre. Que manigançait-il ? Il y avait forcement un quelque chose qui pourrait la contrarier là derrière. Elle ne savait pas pourquoi mais elle le sentait venir gros comme une maison.

La jeune femme disparut quelques minutes du petit salon où Slayn jouait les singes acrobates sur le dossier d'un fauteuil. Suivant son retour dans la pièce, des bruits de pas qui indiquaient le départ de plusieurs personnes : il n'y avait en réalité que trois personnes en service ce jour-là dans la demeure. Les employés de maison étaient si difficiles à trouver (à moins qu'elle ne soit juste très exigeante ?) que lorsque la maison tournait à vide, ils étaient en effectif réduit, des personnes qu'on qualifierait de confiance pour ce genre de postes : ils ne volaient pas, ils ne posaient pas de questions, et faisaient leur travail proprement sans se mêler des affaires des autres.

" Expose ton deal cowboy ! "

Elle avait posé ses chaussures à talons et se retrouvait pieds nus sur les tapis blancs qui habillaient le sol.
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 01:12 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Le petit garçon accueilli son hôte avec un sourire ravis. Il bondit sur ses jambes et attrapa les deux épées derrières les coussins. Il en lança une à la jeune femme et prit un immense sourire sadique.

"Maintenant, nous allons pouvoir nous amuser! En fait, je trouve cette maison particulièrement triste. Nous allons y redonner un peu de vie^^"

Et sur ses paroles, il déchire à l'aide de son épée les draperies qui se trouvent derrière lui et donne un grand coup de pied dans un petit meuble sur lequel était posé un magnifique vase qui vola en éclat.

" En fait, ça fait un petit moment que je sent que t'es pas net. J'ai jamais vu un "citoyen honnête" me parler comme tu le fais. Tes réactions aussi sont malsaine. Tu me cache un truc. Un truc qui demande qu'a sortir. Je veux le voir^^ C'est indéfinissable, mais ça m'attire vachement... en fait ça m'hypnotise. Je veux voir ça grandeur nature!

Les règles du jeu son extrêmement simple. Tu va me briser cette barrière de politesse et de bienséance. Tu va oublier qui on t'a appris à être et tu va lâcher la bête une bonne fois pour toute^^

Détruit, brûle, vandalise, venge toi gratuitement sur tout ce que tu vois. Cette barraque poussièreuse en sera le témoin. Si tu veux hurler, personne ne nous entendra, si tu veux de la violence, je suis là pour y répondre, on va se foutre sur la gueule ma poulette, jamais tu n'aurai pu imaginer qu'un mec ose te traiter comme ça^^"

Il déchire un magnifique tableau à l'aide de son épée, son regard et son sourire deviennent extrêmement sadique et semblent même friser la folie.

"Voila le remboursement de ma dette mon amour!! Tu m'a rendu ma liberté, je vais te rendre la tienne puissance 10!! Oublions nous totalement, semons le chaos dans ce monde d'ordre et d'apparences! Aller, viens danser avec moi, LA MAISON EST A NOUS!!"

Il attrape alors un petit tabouret de salon qu'il jette en direction de la jeune femme. Celui ci termina sa course dans les carreau de la porte derrière elle.
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 21:01 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Elle rattrapa le sabre que le gamin lui lança avec dextérité. Non pas qu'elle ait l'habitude de manier ce genre d'objet, son père n'ayant jamais voulu lui payer des cours, mais elle avait toujours eu une plutôt bonne adresse. D'un mouvement de poignet, elle mit la pointe vers le sol et son bras le long du corps.
Sans montrer d'abord la moindre émotion, elle regarda et écouta Slayn. Celui-ci lui demandait d'exprimer son "soi-profond" devant lui en démolissant son intérieur coquet et s'escrimait à lui faire une démonstration de sa propre folie destructrice. Elle ne s'écarta pas d'un pouce lorsque le repose-pied (car il s'agissait d'un repose-pied et non d'un vulgaire tabouret) vint s'abattre dans la porte derrière elle en la frôlant presque.

Alors que le jeune garçon se saisissait d'un nouveau bibelot pour lui faire sa fête, Thamy lui agrippa le poignet comme pour suspendre son geste.
Elle se saisit de son menton avec deux doigts de sa main tenant l'arme et le força à la regarder droit dans les yeux. Les siens brillaient d'une lueur glacée alors que ceux du petit étaient illuminés par une flamme de folie.

" La bête qui est en moi est loin de laisser exploser sa folie au grand jour. Je ne casse pas, je ne pique pas de colère, je ne crie pas. Ton jeu me plait cependant mais j'y joue avec mes propres règles. Ne t'imagine jamais me voir hurler ma folie au monde. Il ne s'agit pas là que d'une éducation, que d'une étiquette qu'on m'a inculquée. Si on devait me donner un élément, ce serait la glace. Je suis comme ça au plus profond de moi. Mon cœur et mon âme sont glacés, grisés seulement par certaines choses, comme la mort, la destruction ou simplement le sang, mais toujours avec une grande modération que je n'explique pas. "

Elle lui fit délier les doigts de l'objet qu'il tenait en y exerçant une pression suffisante et s'en saisit elle même. Il s'agissait d'une petite statuette représentant une jeune femme au cygne, un symbole mythologique paraissait-il. Elle était faite en bronze et avait été coulée des dizaines d'années avant la naissance de Thamara. Elle regarda la petite œuvre d'art qui valait aujourd'hui une fortune alors qu'à l'époque où ses grands-parents l'avaient acheté, ils avaient fait une belle affaire. Elle sourit en la faisant tourner dans sa main. Ce sourire n'avait rien d'un sourire de folle, c'était plutôt le genre de sourire qui faisait son effet auprès de la gente masculine. Un sourire large dévoilant ses dents blanches et faisant naître deux petites fossettes adorables au coin de sa bouche. Ses yeux souriaient eux aussi avec une impression de bonheur.

Son pied glissa vers l'arrière, alors que l'autre tournait déjà emportant son corps dans un mouvement tournant qui la faisait paraitre une danseuse légère dont les cheveux blonds volaient en rythme du déplacement. Son bras fit balancier et de ses longs doigts s'envola la statuette, aérienne un instant avant de s'écraser sur le montant de la cheminée de marbre gris en un bruit fracassant. De légers éclats de la belle pierre s'écaillèrent et tombèrent au sol en compagnie du bibelot de bronze qui ne portait que quelques légères bosses. C'était évidemment solide ces trucs-là. A l'époque c'était encore de la qualité qu'on vendait.

Puis continuant sa ronde dansante, elle envoya une retentissante gifle à Slayn. Ce n'était pas du tout un accident et même si elle mesura sa force, l'enfant la sentit passer.
" La prochaine fois que tu comptes détruire ma maison, j'aimerais être prévenue à l'avance. On ne débarque pas chez moi pour tout foutre en l'air comme ça. " lui expliqua-t-elle ensuite sans se départir de son charmant sourire.
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 23:25 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Le garçonnet se laissa porter par la douceur glacée de la jeune femme. Ainsi elle n'explosait jamais. Cette froideur la rendait dans un sens tout aussi imprévisible que lui. Puis une gifle retentissante vint lui remettre les idées en place, ce qui eut pour effet de faire saigner de nouveau son front et de faire sauter le pansement qui était sur sa plaie.

"Je ne pouvais pas te prévenir, cette idée m'es venue comme ça^^ Cet endroit me fait plus penser à une prison aux barreau doré qu'une maison familiale chaleureuse.
Je ne vois pas de photos, pas de traces du passage d'enfants. Il n'y a pas de chaleur dans cette maison, aucune joie qui s'en dégage. Je déteste ça! Une femme de ta classe mérite mieux que ça je pense.

Et pour ma part, j'ai envie aujourd'hui de détruire quelque chose de beau^^ Si toi tu aime la glace, moi c'est plutôt un feu intérieur qui me consume^^ Mes désirs bouillonnent, je veux le pouvoir, je veux l'argent, je veux les femmes, je veux tout ce que ce monde peut m'offrir et je veux user de tout ça sans compter. Que ce soit en dépensant ce que j'ai ou en le détruisant tout simplement je prendrai du bon temps."

Il lance son sabre et le plante dans un mur puis il se précipite vers Thamy pour prendre ses mains entre ses petites mimines et l'entrainer dans une danse tournoyante. Son regard devient alors plus posé et son sourire plus doux

"Y'en a qui me prennent pour un fou, mais je pense que cette folie ne vient pas de moi... Pour moi la vie n'est qu'une sinistre farce et ça m'amuse de le montrer à tous ces bons citoyens. Tout ça n'est qu'un jeu, et il se trouve que j'aime jouer."

Il monte alors sur une table basse près du divan pour être à auteur de son interlocutrice et arrête la danse. Il passa délicatement son index sur son front ensanglanté et le passa ensuite sur les lèvres de la jeune femme comme un rouge à lèvre tout en lui parlant d'une voix douce et posée.

"Je crois que je n'ai plus envie de te quitter. Je m'amuse bien en ta compagnie. Avec ton coeur de glace et ton corps torride, tu fais une merveilleuse manipulatrice...
La preuve je suis déjà complètement sous le charme^^

Une beauté froide, une parfaite femme fatale, accompagné d'un despérados explosif aux traits d'enfant innocent... On pourrai faire une bonne équipe. On a autant en commun que de points qui nous opposent. Je pense qu'on pourrai très bien se compléter si on arrive à accorder nos violons^^ Je ferai preuve de bonne volonté pour mieux te correspondre... mmmmh... Peut être que je suis fou de toi ou que j'en ai tout simplement marre d'être seul, mais cette idée me plais bien^^

Par contre, il vaut mieux que tu sache une chose..."

Il lui décroche alors une grande gifle aussi fort que ses petites mains lui permettent et se recule d'un bond pour attraper l'épée qu'il avait planté et la regarder d'un air extrêmement sérieux .

"Avec moi, c'est oeil pour oeil et dent pour dent. Je ne suis pas un chien que tu va réussir à dresser. Je t'ai laissé me corriger à chaque fois que j'outrepassais tes limites, mais cette gifle là était de trop."
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 18:27 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

La gifle qu'elle lui avait administré avait rouvert une de ses blessures récentes au front. Elle n'aurait pas cru y être allée aussi fort même si la plaie était encore fraiche et n'avait pas été vraiment soignée. Enfin, elle n'y prêta pas plus d'attention sur le moment car le jeune garçon reprit la parole.
Il s'excusa en quelque sorte car il lui expliqua que l'idée lui était venue quelques secondes avant qu'il décide de tout casser. Thamy haussa les épaules, l'air de dire que ça ne justifiait pas de s'en prendre à ses meubles sans son accord préalable.

" C'est une maison de famille et non une maison familiale. Il n'y a pas d'enfant ici, il n'y a plus un seul de cet age dans ma famille. Je suis fille unique et celui qu'on appelait mon père était très occupé par son travail. Une vie de famille je ne sais pas ce que c'est réellement mais je n'en ai jamais ressenti le besoin. Une maison est fonctionnelle pour moi, rien d'autre. C'est un endroit pour dormir, manger, se laver, éventuellement baiser... Mais rien de plus. Je ne suis pas attachée à cet endroit comme à aucune autre des possessions des Gorn. Mais ça ne m'empêche pas d'être un brin sensible. Ça reste mes affaires et j'aime en rester la pleine maîtresse. Les choses qu'on possède nous possèdent en réalité disais-tu tout à l'heure... "

Elle lâcha elle aussi son sabre lorsque le gamin l'attrapa à pleines mains pour une ronde rapide à travers le petit salon. Ils évitèrent quelques meubles mais firent tomber quelques bibelots sur le sol en un fracas de porcelaine lorsqu'elle cogna de sa hanche un guéridon surchargé. Elle se laissa faire, guider par l'homme de la situation même si celui-ci était plus petit qu'elle et physiquement plus jeune.
Il mena la danse et choisit ensuite de l'arrêter. D'un air doux, il se mit à sa hauteur pour la fixer dans les yeux et lui déclara qu'il ne pouvait plus de passer de sa compagnie. D'un doigt il lui peignit les lèvres de son sang. Elle sortit sa langue et se les lécha lentement mais avec gourmandise sans détourner les yeux durant la litanie du gamin. Il parla d'une association entre eux deux, elle la belle et lui le rebelle. Elle y prêta une oreille distraite, ayant eu l'impression d'entendre ce genre de discours bien souvent. Mais il était vrai que c'était différent ce coup-ci. Non seulement parce qu'elle n'avait jamais fréquenté un criminel de cet acabit, parce que celui-ci avait un sacré grain et une apparence qui ne l'aurait jamais amené à le voir comme un potentiel "prétendant". Mais ce qui la fit vraiment réagir à ces paroles charmeuses fut la suite.

" Œil pour œil, dent pour dent. " déclara-t-il finalement, oubliant toutes ses belles déclarations en lui assénant une bonne claque à son tour. Ce fut la surprise qui fit reculer la belle. Le but de l'imprévisible était de surprendre et pour le coup, c'était largement réussi.
Elle s'était mordue la langue sous l'impact, et un autre goût de sang se mêla dans sa bouche à celui de Slayn. Et un sourire étira la commissure de ses lèvres rouges. Celui-ci n'avait plus rien de charmeur, de tentateur. Un des nombreux voiles du masque de la jeune femme s'était levé. Alors elle se mit à rire, d'un rire étrange, donnant dans des consonances graves alors que sa voix avait d'ordinaire la pureté du cristal. En face d'elle un gosse au sabre tendu. Autour d'eux les prémices d'un désordre qui ne semblait demander qu'à s'étendre encore. Puis comme cela lui était venu, elle s'arrêta soudainement retrouvant un apparent sérieux pour sourire au jeune garçon ensuite.

" D'accord... Je ne suis pas fan des petits chiens de toute manière. "
C'était sa manière à elle de lui dire qu'il lui plaisait bien, qu'elle le trouvait distrayant et étonnant.

Puis elle récupéra son arme tombée au sol avec une lenteur gracieuse, puis elle se redressa en s'étirant langoureusement.
"Si tu veux jouer à cela, je connais un espace plus adéquat pour s'ébattre joyeusement. "
L'emploi de ces mots n'était pas anodin mais elle faisait évidemment illusion aux sabres qu'ils possédaient tous deux et à l'usage qu'ils pourraient en faire.
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 18:47 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Reprenant ses gros yeux méchants et son sourire sadique, le garçonnet déchira alors joyeusement le divan à l'aide de son sabre et sauta à pied joint sur la table basse pour la fendre en deux.

"Si cette baraque te sert éventuellement de baisodrome, il y a une partie de mon anatomie ou la nature à fait preuve de générosité à mon égard^^ La seule d'ailleurs... Si ça te branche je suis toujours partant moi^^"

N'ayant visiblement rien trouvé d'autre à détruire dans ce petit salon, il bondit en s'aidant d'une de ses mains pour faire un salto avant et attérrir devant Thamy pour lui donner un coup de sabre qu'elle pu bloquer assez facilement vu son manque de force physique.

"C'est pas mal^^ Je ne suis pas très doué avec ce genre d'arme, mais fais gaffe, je suis plutôt rapide^^ C'est mou tout ça^^"

Il redonne alors plusieurs coup d'épée aléatoires en direction de la jeune femme.

"Aller, guide moi, je te suis! Allons nous ébattre joyeusement^^"
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 19:23 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

L'assaut était donné. Quelques passes s'échangèrent, les coups étant principalement donnés par le jeune garçon et parés par la jeune femme. Aucun des deux n'était spécialiste dans la maniement de cette arme blanche donc leurs attaques ressemblaient plus à un jeu d'échanges qu'à un véritable combat.

Thamy esquiva un autre coup de sabre en tournant sur elle même et lorsqu'elle fondit à son tour sur le petit ce fut pour lui attraper le poignet et l'inciter à la suivre.

Elle le conduisit à l'étage dans une pièce plus vaste.
Il s'agissait d'une salle de jeux, au centre duquel se trouvait un large billard en bois sombre, dont le tapis vert semblait neuf... Et pour cause, il avait du servir à deux ou trois reprises seulement dont au moins l'une d'entre elles n'était pas conventionnelle du tout. Un grand écran plat et de confortables sièges de cuir attendaient dans un coin que quelqu'un veuille mater un film ou s'enthousiasmer sur un match de foot. Une bibliothèque courrait sur toute la largeur de la pièce, ses précieux ouvrages protégés de la poussière par des vitres de verre.
Ce devait être la pièce la moins traditionnelle de la demeure. Elle était l'œuvre de monsieur Gorn dernier du nom et devait lui servir de lieu de détente... sauf qu'il ne s'accordait jamais une seconde de répit dans ses affaires. Encore une pièce dont l'utilisation était restreinte mais qui présentait la caractéristique d'être la plus grande pièce de la maison. Ce qui s'avérait intéressant à prendre en compte dans l'exercice auquel se prêtaient les deux compagnons.

Dès qu'elle le lâcha le garçon reprit ses charges contre elle. Elle recula, tournant autour de la table de billard qui se recevait du même coup toutes les lames qu'elle esquivait. Le beau tapis commençait à partir en lambeaux. Elle ne savait pas jouer de toute manière alors pour elle ce ne fut pas d'une grande perte.
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 20:01 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Après avoir été entrainé dans la grande salle de jeu, le combat repris de plus belle avec tout le cortège de dévastation qui l'accompagnait. Toute la pièce commençait alors à partir en lambeau. Le garçonnet avait reculé du côté de la bibliothèque et lançait joyeusement tous les livres qui lui passaient par la main sur la jeune femme qui parvenait tant bien que mal à les esquiver. Puis voyant qu'il n'arrivait à rien, il repartit à la charge et sauta d'un bond sur la table de billard et effectua un nouveau bond en direction de thamy pour lui redonner un coup d'épée.

Manque de chance, dans sa précipitation il passa à côté de la jeune fille qui fit un pas de côté et son épée se planta dans la télé à écran plasma qui était derrière.

La réaction ne se fit pas attendre. Celle ci toujours branché envoya une bonne décharge par le biais du métal de la lame au gamin qui la tenait toujours puis celle ci implosa dans une gerbe d'étincelle qui projeta le garçon un peu plus loin.

Il resta quelques secondes sans vie et se releva d'un coup en hurlant, les cheveux totalement hérissés sur sa tête et fumant. Il se passa alors les mains dedans pour tenter de leur redonner leur aspect normal


"DAAAAAAH!!! CHAUD! CHAUD!!! CHAUD!!! CHAUD!!! CHAUUUUD!!!

...

Oh, Oooh..."

La raison de cette exclamation se trouva une nouvelle fois du côté de la télé. Les étincelles avaient été jusqu'a rideaux et ceux ci commencèrent à s'enflammer avec quelques livres en désordre à proximité.
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 16:51 (2010)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic Répondre en citant

Thamy était telle une danseuse lorsqu'elle se battait. Aérienne et tourbillonnante, elle devenait presque lumineuse lors de cet exercice. Elle se dépensait d'une façon nouvelle et prenait du plaisir à cet affrontement où le mobilier en payait plus les conséquences que les deux jeunes gens.
Peu à peu, la salle de jeux ressembla à une zone d'après guerre. Comme si un bombardement avait mis à mal chaque meuble. Les livres se retrouvaient progressivement jonchant le sol, ouverts sur la tranche, piétinés ou coupés en deux pour ceux qui avaient rencontré la lame de son arme.

Puis il eut ce changement d'attitude. Une nouvelle attaque directe de la part du garçon. Ses pieds glissèrent sur le parquet et elle esquiva ce qu'elle avait pu voir venir. Mais le jeune homme atterrit en plein sur l'écran géant. Il aurait pu juste le briser mais là il le fit imploser et se retrouva catapulté plus loin, à demi sonné et ses cheveux blancs fumant.
Elle en resta interdite oscillant entre l'éclat de rire et l'excès d'inquiétude. La situation paraissait drôle car c'était l'accident bête mais en même temps son issue aurait pu être bien plus fatale.
Miss Gorn avait rejoint Slayn et ne remarqua le début d'incendie que lorsque celui-ci eut le regard rivé vers celui-ci. Elle se retourna donc et devant les rideaux en flamme et la fumée qui commençait à s'étendre, une fumée toxique car elle émanait d'abord de l'écran plasma, elle ne réagit tout d'abord pas. Les deux compagnons de combat restèrent de longues secondes à regarder leur œuvre. Puis reprenant son rôle d'adulte "responsable", la jeune femme releva le gosse et en le soutenant car le corps de celui-ci avait quand même reçu un sacré choc, elle quitta la pièce d'un pas pressé.

" Intense spectacle, mais les premières loges ne sont pas très recommandées dans ces cas-là. L'alarme incendie doit déjà s'être déclenchée, nous devrions nous presser pour disparaitre de là avant l'arrivée des pompiers. "

Ils arrivèrent vite à l'entrée et de là, elle ne put s'empêcher de se retourner. La fumée continuait sa course plus vite que les flammes et elle la regarda béate encore quelques secondes courir le long des plafonds et commencer à descendre l'escalier pour gagner le rez-de-chaussée.
___________________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:54 (2017)    Sujet du message: Hôtel particulier des Gorn - Quartier chic

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    War-Altimi Index du Forum -> Le continent de l'Oubli : Terra Dinis -> Tëoundra [centre] -> La Ville Illusoire -> Zone résidentielle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème crée par Neohart et Mitoko-chan pour http://war-altimi.level52.com