War-Altimi Index du Forum
 
 
 
War-Altimi Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Grande place centrale du parc – 14h00
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    War-Altimi Index du Forum -> Le continent de l'Oubli : Terra Dinis -> Tëoundra [centre] -> La Ville Illusoire -> Zone de promenade
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ivan Aleksandrov
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 152
Rang stupide: Sleepy Neko
Masculin
Personnage: Ivan
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé
Elément: Lumière

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 22:12 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Après une attente qui sembla interminable, au vu de la tension qui régnait dans la foule inquiète, arriva enfin le maire, escorté par des policiers avec des matraques et des boucliers. C'était d'ailleurs bizarre, pourquoi aucun d'entre eux n'avait une arme à feu? Quoique un tir accidentel mettrait le feu aux poudres.
Toujours est-il que le silence se fit alors très rapidement, tous ayant hâte d'avoir enfin le fin mot de l'histoire donné par les autorités. Hélas pour tous, ils furent bien peu avancés sur les raisons pour laquelle tout cela arrivait. La seule chose qui fut certaine, c'est qu'absolument personne ne semblait au courant. La panique envahit alors l'assemblée, une femme hurlant même à la fin du monde, ce qui est idiot puisque selon les divers écrits elle ne se passerait absolument comme ça. Le souci fut qu'elle désigna alors les deux personnes montée dans l'arbre comme des anges, provoquant une véritable pluie de cailloux à leur égard, le gosse criant quelque chose à l'égard des lanceurs de pierres.
C'est alors que le calme revint, quand un jeune homme se mit à parler sur la scène. Mais, était-ce bien lui, cet étudiant? Mais oui! Avec un peu d'astuce, il était parvenu jusque là, et il diffusait à tous un message destiné à rassurer la population sur l'avenir. Avenir bien incertain, depuis que tout ce qui était à l'horizon avait changé d'aspect comme le ciel, comme si la ville s'était "téléportée" dans un autre lieu, un autre continent. Un autre monde?

Mais au moins, ses paroles se montraient bien plus rassurantes que celle du chef de la ville, et certains de sembler déjà reprendre un peu courage. Mais d'autres jeunes avaient l'air décidés à franchir le cordon de sécurité autour de l'esplanade, se brouillant avec un agent avant que celui-ci ne se décide à les laisser passer. Au final, le salut semblait venir bien plus d'inconnus décidés que de ceux en lesquels le peuple avait placé tous ses espoirs.
Comme pour commenter pour lui-même, Ivan dit:

- Espérons au moins qu'eux nous amènes de vraies solutions.
___________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Jan - 22:12 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Neohart
Bâtisseurs

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 365
Rang stupide: Alcoolique notoire refoulé. x)
Masculin
Localisation: Angers :P
Personnage: Emilie Sun
Niveau de maîtrise de la Mana: 0

MessagePosté le: Dim 31 Jan - 17:03 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Mitoko-chan a écrit:


Clever adressa un bref signe de tête à la rousse avant de prendre la direction des escaliers permettant de monter sur l'estrade. Elle avait le choix, si elle voulait faire entendre sa voix elle aussi c'était l'occasion ou jamais. Non pas qu'il lui faisait une fleur, mais ainsi ils seraient quittes pour l'aide qu'elle avait proposé de lui offrir. Même s'il ne se faisait aucune illusion, il ne s'en ferait pas une amie pour autant. Elle restait une femme. Et il n'y avait rien qui lui inspire moins confiance qu'une femme.
Il était enfin monté et le maire l'accueillit d'un sourire pincé. Oui oui, ne t'inquiète pas vas, on va s'occuper du reste nous-même mais certainement pas pour toi... L'air bravache et la tête haute, les sourcils froncés, Clever s'avança vers l'homme, tout aussi jeune que lui, qui se tenait derrière le pupitre.




Dans un sourire confiant, Victor attendait tout simplement.
Il l’attendait plutôt, lui, ce jeune homme. Il semblait désireux de se faire entendre.
Son souhait allait être exaucé, Victor ne voulait qu’une seule chose pour le moment : Rétablir l’ordre. Lorsque que le jeune homme arriva, le narcissique lui fit un sourire à la fois sincère et comme à son habitude, quelque peu charmeur. Lui tendant une main à la fois amicale et sincère, celui-ci voulait démarrer sur des bonnes bases.


« Bonjour jeune homme, je m’appelle Victor Nicely. Si vous êtes ici, c’est que vous avez sans doute votre avis à donner dans cette affaire. Je vous en prie, allez y, par contre je vous préviens, j’aimerais que le chaos ne s’installe pas dans le cœur de ses âmes égarées. »

De son bras gauche, Victor indiqua alors le pupitre et le porte voix. Le message était clair, qu’il parle. Cependant, le jeune homme ne se fit pas trop d’espoir sur ce qu’il allait dire. Il faudrait du temps pour que l’ordre s’installe…
___________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Vaya
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 31 Jan - 20:09 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

« non mais j’y crois pas celui-la ! C’est lui qui provoque et c’est encore ma faute après…. »

La rouquine vit rouge devant cet affront. Il ne se prenait vraiment pas pour de la merde celui-là ! Il fallait en plus qu’elle soit tombée sur un monsieur je sais tout. Quel calvaire, elle aurait pas pu aider un être aimable, intelligent, sur de lui… ou simplement sympathique ? Pas de veine. Ca serait certainement une autre fois. En tout cas, il ne l’emporterait pas au paradis. Ah ca, et en plus il la faisait vraiment passer pour une gourde auprès de l’agent ! Encore mieux, non mais le respect ca se perd de nos jours… Surtout chez les jeunes, sa mère avait raison. La folie de ce monde pourrissait dans les entrailles de notre descendance. Il était temps qu’un peu de changement vienne leur mettre une bonne claque dans la tronche à tous ces petits prétentieux

Quoiqu’il en soit, elle regarda, stoïque, et légèrement hautaine, le brun qui allait certainement s’en prendre une deuxième. La pour le coup, il était hors de question qu’elle intervienne… quoique, à mon avis, c’était bien le genre, à reporter la faute sur les autres, qu’ils aient agis… ou non ! Donc au final, valait mieux pas se fouler ! Non mais. Elle en croisa même les bras, pour regarder le spectacle, éclipsant momentanément la foule autour d’eux. Sur des milliers quand même, pas de bol, il avait fallu que ça tombe sur lui… Ce devait être un signe du destin, il n’y avait pas de hasard. Ce jourd’hui, en ce lieu, au milieu de tas de personnes. Bref, voilà un nouveau revirement de situations en faveur du jeune homme…. Et zut…

Elle secoua ses lourdes tresses de gauches à droite et pestant, se hissa à la suite sur l’estrade. Le jeune homme bien propre sur lui salua le brun, l’ignorant. De toute façon, elle ne comptait pas s’afficher… quoique, pas tout de suite, autant les laisser à leurs affaires. Une autre priorité la démangeait. Après tout, toutes leurs discutailles ne semblaient pas vraiment faire avancer le scmilililiblick, autant leur rendre service ? Tant mieux si ca les aidait, si non, tanpis, elle, ca lui sera déjà utile.

Sur l’estrade, elle s’asseye un peu en retrait. En tailleur, presqu’à hauteur du jeune aux cheveux argentés. Elle le salua d’un signe de tête entendu, non, elle n’avait pas envie de parler à la population grouillante et ignorante.

« salut ! »

Puis elle sortit son jeu, corné par endroit, et l’étala devant elle. Elle bénéficiait d’un sol plat, stable, et large, à l’abri des gens qui lui feraient perdre des cartes…. Bon, que demander ? Trouver une question judicieuse, là était la clef. Une question pertinente qui saurait répondre à la situation, clarifier toutes leurs actions…Ressentir les événements, les vibrations dans l’air, dans l’invisible et capter la réponse…

*Ce changement nous sera-t-il profitable ? *


Et voilà, les cartes étaient tirées… restaient à les interpréter ! Un petit tirage en croix…. Classique, mais si efficace ! Allons-y, rapidement, juste pour prendre la température. Alors ce qui est favorable, le feu… représente l’énergie et la vie, il est la population actuellement, en pleine ébullition. Petit hochement de tête affirmatif de la jeune femme. Les potentiels obstacles… hum ? la carte des honneurs et des valeurs morales… cela signifierait-il qu’il faille faire fi des traditions, des carcans humains ? Ce sera peut-être l’occasion pour tous de prouver leurs valeurs malgré leurs rangs sociaux… Aie, la force majeure est plutôt négative, mais reste une indication de taille. La carte du cloître. Il va falloir lutter contre l’isolement, et le renoncement, sinon ce sera la fin. La réponse possible à la question, la carte bleue. La carte porte-bonheur par excellence. La chance sera au rendez-vous s’ils savent la saisir et aller de l’avant. La synthèse : la carte de l’accident. Elle indique la destruction au sens propre comme au figuré, mais également le bouleversement… des habitudes, pour un meilleur renouvellement. Autant restez positif ! Il fallait s’en aller et voir du pays… Al’ se contenta d’afficher un sourire positif sur ses lèvres, attendant la suite. Elle, elle savait ce qui l’attendait. Et si Clever lui faisait l'affront de lui offrir le porte-voix, elle saurait quoi répondre...
Revenir en haut
Mitoko-chan
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 612
Rang stupide: Tataaaa Mimiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Localisation: A côté de l'admin principal. x)
Personnage: Clever Pietter
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 19:19 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Clever resta lui bien plus réservé et fut assez réticent à serrer la main qui lui était tendue tant il sentait le fossé qui le séparait de cet homme encore incroyablement large. Les classes, une chose que même dans ce bourbier monstre on aurait sans doute encore bien du mal à abolir ou même faire oublier aux gens... Et Clever ne doutait pas qu'avec le temps, même si on arrivait à jeter en l'air toutes ces conventions, d'autres formes d'échelles viendraient s'y substituer. L'égalité était malheureusement un leur, une fantastique utopie qu'on servait à l'être humain pour lui laisser miroiter monts et merveilles mais surtout, pour apaiser son ego. Néanmoins, chacun était libre de faire changer les choses, libre de faire ses propres choix en son âme et conscience. Et c'est pourquoi Clever serra malgré tout cette main. Parce qu'il fallait bien des gens pour montrer l'exemple, aussi ironique soit le fait que ce soit lui qui soit amené à le montrer. Lui, qui ne fondait plus de réels espoirs en l'espèce humaine.
Cette poignée de mains fut fugace et Clever donna alors rapidement la couleur au dénomé Victor en lui répondant avec peut-être une petit pointe d'animosité.


« Même si ça ne saute peut-être pas aux yeux me concernant, à vue de nez, je dirais que nous avons sensiblement le même âge, alors, les « jeune homme », évite, d'accord ? »

Puis, il se ravisa et son ton se fit un peu plus posé et sarcastique.

« Clever. Je ne pense pas que connaître mon nom de famille ait beaucoup d'importance. Et en effet, j'ai mon avis sur la question, un avis très différent du votre. »

Beaucoup plus sarcastique...

« Hum. Trop aimable pour eux, vous êtes d'une compassion abominablement admirable... Ne vous inquiétez donc pas, je n'ai aucunement l'intention de jouer le rôle du loup déboulant dans la bergerie... »

Passant alors devant son « opposant », Clever se plaça alors derrière le pupitre et leva enfin le regard vers la foule. Une grande, énorme, impressionnante foule... Ah oui, quand même... Vu d'ici, c'était vachement plus impressionnant... Et il allait s'adresser à ça ?... Bon, maintenant que tu y étais, pas question de flancher ou de te débiner et puis, si le discours ne leur plaisait pas, ce qui serait fort possible vu son tact légendaire et son envie zéro de jouer au séducteur à la manière de tous ces politiques qui étaient plus de grandes gueules que de réels hommes d'action, il recevrait les huées de ses tant aimés congénères et ça n'irait pas beaucoup plus loin. Néanmoins... s'ils pouvaient lui prouver qu'il avait tort et le surprendre agréablement... Dans le fond, il ne demandait que ça... A croire qu'il n'en n'avait peut-être pas fini définitivement avec les espoirs qu'il fondait en la race humaine...
Se saisissant du porte-voix, Clever se racla alors nerveusement la gorge, ravalant sa salive, et entama enfin sa propre harangue le coeur battant à vive allure :


« Bon... Vous tous ici rassemblés, je vous le demande franchement, vous croyez vraiment que se terrer ici en espérant que les choses vont s'arranger ou même qu'en nous y mettant tous ensemble nous développerons une défense qui nous rendra intouchables est souhaitable ?! Nous ne savons même pas si là dehors un quelconque ennemi nous guette ! Et même si c'était le cas, si nous n'allons pas nous en rendre compte par nous même, comment être sûrs que nous trouverons le moyen véritablement efficace et imparable de faire face ?! Et si au delà de cette ville ne se trouvait ni menace, ni quoi que ce soit que nous aurions à craindre ?! Et si au contraire nous passions à côté de la découverte de ressources insoupçonnées ?! Ou tout simplement à côté d'une solution qui pourrait apporter les réponses à tout ce changement ?! Moi en tous cas je refuse de fermer les yeux et de rester ici à trembler de trouille dans mon froc dans la crainte de ce qui pourrait bien nous tomber sur la gueule demain ! Je propose qu'on forme un groupe et que ce groupe soit chargé de sortir de la Ville pour aller chercher des réponses et faire l'état des lieux de la situation actuelle ! Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues ! Et ceux qui préféreront rester dans la Ville sous la tutelle de notre cher camarade ci-présent seront libres de ne pas se joindre au groupe ! Moi, c'est décidé, je pars ! Que ceux qui veulent en faire autant me le fassent savoir et se joignent à moi ! »

Son discours achevé, l'expression de Clever avait changé du tout au tout et il semblait bien plus assuré et confiant en lui-même. Voilà, c'était dit, adhèrerait qui voudrait, les autres iraient au diable, mais lui en tous cas se tiendrait à ce qu'il venait de dire.
Cependant, il n'avait pas oublié qu'il avait invité la rousse à le suivre sur l'estrade des fois qu'elle ait quelque chose à dire et il se tourna donc machinalement vers elle pour savoir si elle attendait d'obtenir le porte-voix ou non. Il la trouva assise, à tirer des... cartes ?... Ah bah voilà bien autre chose tiens... Une superstitieuse, c'était leur veine... Ne manquerait plus qu'elle parle d'augures et de mauvais présages pour que la panique ne s'installe de nouveau tiens... Quoique... on disait qu'il ne fallait pas juger un livre à sa couverture. Peut-être qu'au contraire ce n'était qu'un passe-temps ? M'ouais... Clever demeurait malgré tout sceptique. Pourtant, il se tourna vers elle en lui adressant un regard interrogateur, histoire de savoir s'il devait céder la place ou non et ne s'inquiétant pas une seconde de savoir si l'idée était du goût de l'autre garçon ou pas.

___________________

~ Kit by Litchi_San ! Thanks ! ^_^ ~
Revenir en haut
MSN
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Mar 2 Fév - 17:19 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

La morveuse? Celle là, il devais l'avouer, on ne lui avais jamais faite. Mais il en fallait plus pour dissuader la petite boule de nerf qui de toute façon ne se laissait jamais insulter.

" Si tu commence sur ce terrain là, je ne risque pas de partir espèce de gros tas de viande. Mais bon, cela ne nous apporterai rien de bon de nous bastonner ici. Alors écoute au moins ce que j'ai à te proposer."

Il tire une bouffée de son cigarillo et ajoute d'un air blasé.

" T'es du genre indépendant? Pas de problème pour moi.

Tu sais, je t'ai reconnu du premier coup d'oeil. En fait, tu a fais pas mal de ravage parmi les poulains que sponsorisaient certains de mes potes.

Je dois reconnaitre que t'as du talent . Et comme je crois qu'un combat se gagne aussi avec la tête, je pense que ce serai une erreur que de te considérer comme un vulgaire gros bras.

Je n'ai pas besoin d'un larbin ou d'un associé plus fort que moi qui pourrais me déloger à la première occasion, mais je te pose malgré tout la question : Est ce que tu es intéressé par l'idée de mettre les voiles et éventuellement de tirer parti de cette situation?

Car si c'est le cas, on pourrai peut être faire affaire ensemble... Une sorte de traité de non-agression, ou alliance partielle, appelle ça comme tu veux."

C'est alors que la voix d'un jeune homme retentit pour proposer une idée qui rejoignait celle qu'il voulait faire tout à l'heure. Visiblement, il y en avait encore qui avaient un minimum de cervelle dans cette ville.

"Et ça, c'est le genre d'occasion qui pourrait nous être utile^^"
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Djenna Lorka
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 3 Fév - 00:00 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Toujours assise à remuer la terre du bout du pied, Djenna attendait...Lorsque le maire fit son apparition entouré d'un bon nombre de gros bras, elle se leva pour mieux voir.

"Et bien, c'est pas trop tôt! Il ne change pas même avec ces événements...toujours aussi gros...et ponctuel!"

Malgré ces quelque remarques, Djenna fit silence pour écouter les paroles du chef de ville. Un discourt bien fade...Aucune explications, pas la moindre solution ou même idée pour savoir comment lutter...en somme...rien. Ah! Elle était belle la connerie de l'élire tiens! Incapable de prendre des mesures par lui même! A croire que ces sous-fifres ne lui avaient pas brodé un de ces glorieux speeches lourd de solution et promesse...jamais tenue. Alors qu'elle allait se révolter, une femme se mit à crier des énormités. Comme si des anges tel que ceux nommés serait venu ici même sous une forme des plus humaines...Bon d'accord, il avait des armes...ensanglanté qui plus est...et peu commode...et...enfin bref! Djenna n'allait pas se laisser dépasser par une femme qui n'avait pas fumé que de la moquette!!!...même si une idée de méfiance envers ces deux là lui restait en tête...Et cette idée se confirma lorsque le plus jeune des deux « anges de l'apocalypse » prit la parole. Avant même qu'un second, sur l'estrade récupéra le mégaphone. De sa place Djenna balançait sa tête comme à un match de tennis. Rien de bon dans tout sa...Elle même ne savait plus vraiment quoi faire...ni prendre parti...jusqu'à l'arrivée d'un dernier jeune homme. Des affirmations...provocante pour certaine mais qui mirent Djenna sur des interrogations...Elle se mit alors à réfléchir à voix basse...

« Rester ici? Peu de chance de survie...en sachant que tout ce qui peu en sortir peu aussi y rentrer..Affronter un ennemi? Sans aucune préparation...risqué...Mais il est vrai que nous avons plus à y gagner qu'à y perdre... »

Après encore quelques minutes de réflexion, elle prit sa décision. Inspirant un grand coup, elle grimpa sur son poteau et s'écria alors...

« Je pars aussi! Mais toute expédition ne nécessite-t-elle pas un minimum de préparation? Vivre, arme et autre?Y avez-vous songé? »

Le regard fixe et droit porté sur le jeune homme. Elle voulait des réponses. Si lui comptait partir sans préparatif, elle, ne le ferait pas...
Revenir en haut
Charnel
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 139
Rang stupide: Le petit cha' trop meugnon. ^___^
Masculin
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Mer 3 Fév - 17:53 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Mais c'était qu'elle ne lâchait pas prise la tique... Croire que ça ne leur apporterait rien de bon de se bastonner était sans doute une grave erreur : d'une part Charnel le massacrerait si vite qu'on appellerait plus ça un meurtre qu'une baston, mais surtout une fois qu'il en aurait fini il aurait la paix! Les gens le remercieraient sans doute de l'avoir passé à tabac d'ailleurs, ce qui lui donnerait le statut de héros plus que de criminel. Il lui aurait bien montré le contraire avant qu'il ne commence son monologue, mais pour une raison x ou y, il le laissa parler.

Dans sa tête il commentait chaque phrase que lui disait le petit gamin... Pas de problème avec le fait qu'il soit indépendant? Charnel non plus. Il avait fait des ravages? Tant mieux pour eux... Il croyait qu'un combat se gagnait aussi avec la tête? Pour sur il n'était pas un combattant, c'était encore plus évident maintenant qu'avant. Il insistait encore? Ce morveux voulait vraiment s'en prendre une c'était pas possible autrement... Et quel intérêt de poser une question si c'était pour enchainer directement? La proposition en elle-même étant totalement risible aux yeux du grand gaillard.

Non, il n'avait pas envie de s'allier au Kid, faire affaire ou peut importait le mot, donc il n'allait pas le faire, d'autant plus que c'était un infirme. Mais comme l'autre guignol avait du mal à le comprendre quand on lui parlait gentiment, Charnel allait lui parler autrement, une façon que même le dernier des abrutis pouvait comprendre. Le grand gaillard n'avait pas besoin de ce décoloré là, de l'autre avec son balai dans le cul non plus mais c'était une autre histoire, d'autant qu'il n'avait rien à gagner là-dedans. L'autre avait lui tout à gagner à l'avoir comme "ami" ou à être en "entente". En revanche à lui être hostile Charnel avait de quoi s'amuser tout de suite même si c'était un combat qui n'en valait pas vraiment la peine... Et l'autre avait tout à perdre, à commencer par son sourire que Charnel détestait. Oh bien sur, il pouvait faire semblant de pactiser avec pour le massacrer après s'être un peu mieux équipé, l'idée lui parut d'ailleurs bien sympathique.

Le discours de l'autre grande gueule fut véritablement émouvant, à tel point que Charnel lui aurait donné sa bénédiction! Nan mais pour qui il se prenait ce gamin? Il avait à peine quitté les tétons de sa mère qu'il se croyait déjà un grand leader en bon "bad boy" qu'il était? Charnel sourit intérieurement : ce gamin était décidément un clown pure souche pour l'amuser avec autant de facilité sans même le faire exprès! L'autre pot de colle décida d'en rajouter une couche... Une de trop pour qu'il ait la patience d'attendre. Il croyait déjà l'avoir à sa botte? L'idée de lui écraser la clope sur la tête fut très tentante sur le coup, mais il avait envie de la finir.

«Y'a pas de nous

Dernier avertissement... Ces pâtisseries l'avaient vraiment adouci c'était pas croyable! Un peu plus loin, une fille proposait des idées, merveille! Avec ça les gens allaient peut-être se calmer un peu plus vite...
___________________
« Il n'y a pas de fausses religions, juste de faux dieux. »
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Sam 6 Fév - 17:16 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Thamy jouait les spectatrices. Spectatrice du duo improbable de Slayn et Charnel : voici un couple qui ne se formerait pas de sitôt. Il était évident que l'un jouait toujours en solitaire. Mais le gosse avait eu raison d'essayer : qui ne tente rien n'a rien. Bon, elle était légèrement déçue : pas d'effusion de sang dans cette rencontre. Ça viendrait bien une prochaine fois ; après tout ce n'était pas vraiment le lieu et le moment pour s'affronter avec cette foule si compacte autour. Une foule qui était désormais suspendue aux lèvres de jeunes qui prenaient librement la parole sur la scènette.
Elle était spectatrice de cela également et aurait presque pu esquisser un sourire d'approbation au dernier discours tenu. Le jeune homme brun qui prit la parole exprima l'idée selon laquelle s'était bien beau de chercher à protéger la Ville mais que si on ignorait ce qu'il se trouvait au dehors, ça ne servait à rien. Il proposait donc à tous ceux qui le souhaitaient de l'accompagner pour explorer l'inconnu qui s'offrait à eux.

Ouais d'accord... Mais la jeune aristocrate n'était pas du tout intéressée pour suivre un avorton qui parlait sans savoir. Une jeune femme dans l'assistance fit remarquer qu'on ne partait pas à l'aventure sans un minimum de préparation. Ça paraissait d'une logique implacable, surtout quand la destination de ce voyage était aussi floue... Ils n'avaient aucune idée de ce qu'il se trouvait en dehors des frontières de la ville.
Ça n'empêchait pas Thamy de vouloir y faire un tour. Un looong tour en quête de... tout et n'importe quoi, pourvu qu'elle s'amuse.

" Inutile d'insister. Il n'y a pas plus de "nous" entre lui et vous qu'il y en aura entre aucun de nous trois et ce gamin sur l'estrade. Nous sommes assez grands pour agir à notre guise. " s'adressa-t-elle à destination de la montagne de muscles.

Tempérait-elle volontairement la situation tendue entre les deux en agissant ainsi ? En vérité, elle n'attendait plus que l'occasion de partir respirer en dehors de cette place bondée.
___________________

Revenir en haut
Vaya
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Fév - 19:47 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Al' surprit le regard tourné vers elle du jeune vétérinaire. Bon, il lui tendait le porte-voix. Et déjà fusait dans l'assemblée questions et préoccupations. Elle rangea avec habilité son jeu de cartes. Que dire de plus quand elle estimait (a son grand regret) que le jeune homme avait déjà tout dit?... et qu'en plus elle était d'accord ? La jeune fille au fond qui avait réussi à se faire entendre venait entamer la première partie de soupçons de motivation. Aussi, elle prit le porte-voix avec attention. Elle allait peut-être compléter ce qu'il manquait.

"il est évident que nous n'allons pas déserter la ville tout ensemble sans rien... Personnellement, je pense également que nous serons les futurs Magellan de notre époque. Nous planterons et repousserons notre bannière, nous tracerons de nouvelles cartes, Terra Incognita se reculera ! Pour les armes et les vivres, il y a aussi du travail de ce côté là.... Si plus rien ne fonctionne, nous allons devoir retrousser nos manches, bêcher nos jardins, planter des graines et revenir à des armes plus rudimentaires pour notre défense." Elle jeta un œil aux matraques primitives des gardiens de la paix.

"Il me semble que nous n'avions jamais eu une aussi belle occasion pour grandir. Saisissons là."

Voila... Mais elle n'avait pas la main verte, alors elle ne se voyait pas à cultiver son petit carré de terre et espérait que d'autres s'en chargent. Elle, rêvait de grandes étendues vertes, de forets vierges de toutes traces humaines, de peuplades inconnues qui ne parleraient pas leur langue... Ils avaient tout à apprendre. Quoiqu'il en soit, et même si son intervention pouvait être perçu comme puérile, elle était contente d'elle-même et retourna s'assoir à même l'estrade, vers l'aristocrate en herbe.
Revenir en haut
Neohart
Bâtisseurs

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2009
Messages: 365
Rang stupide: Alcoolique notoire refoulé. x)
Masculin
Localisation: Angers :P
Personnage: Emilie Sun
Niveau de maîtrise de la Mana: 0

MessagePosté le: Dim 7 Fév - 00:14 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Victor réfléchissait suite au discours de Clever. Discours qui était d’ailleurs, un peu cru. Un peu cru, mais pas forcément faux. Il fallait se rendre à l’évidence, personne ne connaissait le monde du dehors. De quoi devront-ils se protéger finalement … ? Une troupe qui irait dehors pour ’’visiter’’ serait plus que nécessaire. Et cette réflexion s’affirma par une réaction d’une jeune femme du public. C’était donc la vérité ?

Un petit sourire fit son apparition sur le visage de Victor.
Il ne serait donc pas le seul responsable dans tout ça.

Le discours de Clever fut suivi par celui d’Aliénor. Comment dire ? C’était la chose la plus censé qu’il avait entendu jusqu'à présent. Une chance pour évoluer ? Oui, exactement. Ils avaient encore besoin d’évoluer, finalement. Puis cette dernière quitta le pupitre en laissant le porte-voix sur ce dernier. Il se remit en place devant le pupitre pour reprendre.


« Bon, nous avons donc deux solutions. Ceux qui veulent partir découvrir le monde peuvent y aller avec ce jeune homme. Quand à ceux qui veulent rester, je serais disponible après une discussion avec notre cher maire, pour établir un ordre de priorité. Je vais donc laisser la parole à mon collègue. »

Tendant le porte-voix à Clever, Victor avait un sourire confiant, il était heureux de voir que tout ceci n’était qu’une mauvaise passe parmi tant d’autre.

___________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Mitoko-chan
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2009
Messages: 612
Rang stupide: Tataaaa Mimiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Localisation: A côté de l'admin principal. x)
Personnage: Clever Pietter
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Dim 7 Fév - 18:49 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Alors que Clever attendait toujours une quelconque réponse ou réaction de la part de la jeune femme rousse, une voix féminine s'éleva de quelque part dans la foule. Les propos que tint cette personne ne lui parvinrent que peu distinctement mais il en saisit l'essentiel, ce qui le fit doucement sourire. Comme s'il était assez stupide pour laisser entendre aux intéressés qu'ils allaient partir sans la moindre préparation, totalement à l'aveuglette comme des aventuriers sans peur et sans reproche... Oui non, décidément, le comique avait encore de beaux jours devant lui. Néanmoins, il n'eut pas à répondre, la rousse s'en chargea pour lui, bien que, son discours, même si rejoignant le sien, ce qui l'étonna fortement, était bien plus idéaliste et optimiste. Pourquoi pas ? Les gens avaient certainement besoin de paroles plus encourageantes. Et puis, elle restait tout de même assez réaliste, du boulot, ils allaient en avoir s'ils ne trouvaient aucun moyen de rétablir les choses comme elles étaient avant, c'était sûr et certain. Mais cette histoire de bannière... Pourquoi l'homme devait-il être forcément si conquérant ?... Les croisades et les guerres en tous genres, merci bien, mais si elles pouvaient être évitées, il préférait autant... Faire couler le sang pour une possession, youpi... C'est vrai que ce n'était pas déjà assez stupidement suffisant de se mettre sur la tronche pour un « secteur »... Ouais non, vraiment très peu pour lui... Enfin, s'il était question à l'inverse de se faire envahir, bien entendu qu'il ne resterait pas les bras croisés, chose qu'il n'avait jamais su faire, comme se la fermer face à un con d'ailleurs, même si le con en question faisait deux fois sa taille...
Clever était resté quelques pas en retrait du pupitre, les bras croisés, réfléchissant, bien que parfaitement attentif à ce qui l'entourait. Le jeune fils de riches venait de reprendre le porte-voix et la foule semblait doucement se partager. Holà holà ! De quoi ??? Les gens allaient de suite venir vers lui ??? Houlà oui mais non... Il avait deux-trois choses à faire avant de devoir se retrouver à gérer tout ce tintouin. Pas bien nombreuses, mais extrêmement importantes à ses yeux. Il fallait dire que Clever, en prenant la parole, n'avait pas imaginé un seul instant vraiment intéresser qui que ce soit et s'était imaginé devoir partir seul. Visiblement, il s'était planté, mais dans le fond, il n'en n'était pas spécialement mécontent. Partir seul, il aurait eu l'air fin tiens... Par contre, maintenant qu'il avait lancé l'idée il allait falloir assurer. Bah, tu parles, personne ne le considèrerait comme un leader avec sa carrure de gringalet, un autre exigerait sans doute de prendre cette place. Ouais... un gros costaud pas forcément pédagogue ?... Hum... A voir, peut-être qu'il allait encore devoir l'ouvrir finalement...
Et voilà que l'aristo lui tendait de nouveau le porte-voix. Clever réfléchit alors rapidement à ce qu'il allait dire en le prenant et le porta à ses lèvres.


« Bien, alors à tous ceux qui voudraient se joindre à une expédition au dehors de la Ville, donnons-nous rendez-vous dans deux heures à la frontière nord, le temps que chacun puisse rassembler des paquetages et tout ce que vous jugerez nécessaires pour un long voyage qui pourra peut-être s'avérer périlleux ! Je sais que l'idée de céder vos marchandises gratuitement ne vous enchante guère mais, si les commerçants pouvaient y mettre du leur et aider hommes et femmes à s'équiper pour cette expédition ce serait vraiment génial. N'oubliez pas qu'il en va de l'avenir de la Ville toute entière ! »

Après quoi, Clever rendit le porte-voix à Victor en le soutenant du regard.


« Je risque de laisser des gens qui me sont chers derrière moi, alors tu as vraiment intérêt à assurer et à ne pas me décevoir... »

Le message était clair. Une entente tacite venait d'être passée entre les deux jeunes gens mais Clever laissait clairement comprendre à l'autre qu'il ne s'en remettait à lui que par obligation et son regard était dur. Si Victor le décevait, il serait sans pitié.
Ce bref regard échangé, Clever quitta rapidement l'estrade et se mit en quête de ceux qu'il n'avait qu'une hâte de retrouver pour s'assurer qu'ils allaient bien.





[Et une fois les aventuriers intéressés par l'idée de Clever préparés et équipés, il leur suffira de se rendre ici ! => Frontière Nord - Au crépuscule d'un voyage vers l'inconnu ]
___________________

~ Kit by Litchi_San ! Thanks ! ^_^ ~
Revenir en haut
MSN
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Dim 7 Fév - 20:26 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Le gamin pris un regard extrêmement sournois suite à ce deuxième refus de la montagne de muscle. Il jeta son cigarillo et partit rejoindre Thamy.

" Tant pis^^ Au moins, tu es au jus si tu change d'avis. Faudra quand même que je me bastonne contre toi un de ces quatres. Je n'aime pas tes airs supérieurs.
Si j'arrive à te surprendre, tu arrivera peut être à me prendre au sérieux^^

A plus"

Il disparu alors dans la foule suivi de sa compagne. Il se colla alors à elle et plongea son regard dans les siens pour s'adresser à elle.

"Nous n'avons plus rien à faire ici... Dis moi, est ce que ça t'intéresserai de rejoindre le groupe qui quitte la ville? Nous pourrions creuser notre trou plus facilement si nous avions des boucliers humains pour le début^^"
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Charnel
Aventuriers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2009
Messages: 139
Rang stupide: Le petit cha' trop meugnon. ^___^
Masculin
Niveau de maîtrise de la Mana: 1er Sceau levé

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 20:22 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

Sur l'estrade vint alors une rouquine qui croyait qui pensait tirer une certaine fierté, une certaine gloire à faire une exploration, mais qu'est-ce qu'il fallait pas entendre! On apprend à la va-vite le monde où on vit depuis qu'on existe, tu parles d'un achèvement! C'était simplement l'une des choses qu'il était naturel de faire si on avait un demi-cerveau en état de marche, en tirer autre chose que la connaissance c'était tout bonnement stupide. Celle-là, il fallait qu'elle sorte de ses jolies illusions... Charnel soupira intérieurement : c'était trop apprendre à quelqu'un qu'il n'aimait pas, mais c'était aussi une bonne raison de lui écraser la tête sur un rocher pour voir si ce qu'il y avait à l'intérieur fonctionnerait mieux après ça...

Et voilà qu'une blondasse aux allures de pétasse vint alors mettre son petit grain de sel en aidant le décoloré numéro 2 alias le Kid, à croire que se la fermer était une impossibilité physique et/ou psychologique. On ne lui avait rien demandé alors pourquoi elle venait l'ouvrir? Par chance pour elle, ses paroles étaient déjà un peu plus censées, même si le fait qu'elle soit encore là après avoir parlé donna envie à Charnel de lui donner un bon coup de pied au cul pour qu'elle aille plus vite... Et puis elle n'avait pas l'air bien plus vieille que le décoloré numéro un et la grande gueule... Alors c'était quoi? Trois poils dans le string et c'était une adulte qui écrasait tout le monde par sa graaaaaande expérience? Bon sang, mais il les attirait ou quoi? Y'avait une loi qui interdisait aux gens de lui foutre la paix? Car à voir tout le monde emmerdant qu'il avait du se coltiner tout au long de cette journée, Gogul commençait à y croire! Et le gamin se remettait à ouvrir sa gueule pour encore l'ennuyer avec des choses dont Charnel n'avait strictement rien à faire... Se bastonner? S'il y tenait tant que ça il allait passer un sale quart d'heure et allait avoir besoin de soins... Et à croire qu'il était digne de l'affronter c'était pas une attitude supérieure? C'était hilarant à bien y réfléchir, il était aussi clownesque que l'autre grande gueule pour le coup... C'était une caractéristique propre à tous les types qui n'arrêtent pas de parler? Finalement il s'en allait, miracle! Bien évidemment Christian ne lui répondit pas, ça n'avait aucun intérêt et il n'en avait pas envie.

Mais il fallait s'intéresser à des choses plus urgentes : avoir des armes à distance et des provisions. Avec l'autre qui avait demandé avec oh combien de manières aux marchands d'être de gentils marchands... Ça allait sans doute rendre la tâche trop aisée mais au moins ça serait efficace. Le grand gaillard se mit alors en route.

[-> ?]
___________________
« Il n'y a pas de fausses religions, juste de faux dieux. »
Revenir en haut
Thamy
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 404
Rang stupide: Tim-Tham
Féminin
Localisation: Quelque part...
Personnage: Thamy Gorn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Glace

MessagePosté le: Mar 9 Fév - 16:04 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

La montagne de muscles aurait pu en d'autres circonstances l'intriguer par son manque total de réaction. Aussi fermé qu'une huitre, il semblait cependant plus qu'enclin à en découdre avec quiconque l'emmerderait un peu trop. Elle haussa les épaules dans sa direction le jaugeant, de sa certes petite vingtaine d'années, une minuscule poignée de secondes, pas suffisamment pour que cela se remarque.
Puis ils s'éloignèrent.

Le second jeune à avoir pris la parole la reprit pour annoncer qu'il donnait rendez-vous à tous ceux qui souhaitaient quitter la ville à la frontière nord de celle-ci. Il attendait à ce que tout le monde se prépare, emmagasine provisions, armes et matériels divers qui pourraient leur servir dans leur voyage vers l'inconnu. Et il espérait que les commerçants aident tout un chacun en offrant généreusement leurs biens.
Une fois de plus, elle avait haussé les épaules en entendant ses mots.

Elle n'arrivait pas à se sentir concernée par toutes les choses qui étaient dites. Elle se sentait déconnectée de cette populace en quête d'espoirs. Les évènements coulaient sur elle sans la toucher. Le chaos qui l'avait ébranlée et lui avait chauffée les sangs était passé ; les choses s'organisaient ; les gens n'étaient plus effrayés, ils recommençaient à réagir avec logique.

Thamy repoussa Slayn qui se collait à elle, d'un air absent. Elle ne le regarda pas un instant et se détourna même de lui pour retourner vers l'arbre. Elle y récupéra son arme tranquillement plantée dans le sol. Puis elle déchira un pan de sa jupe pour essuyer la lame avec une minutie qui la laissa elle même pantoise.
Autour d'elle, les gens bougeaient. Ils réfléchissaient à haute-voix, en groupes, à ce qu'ils allaient faire. Il y avaient les courageux, les intrépides, les casse-cou, ceux qui voulaient fuir quelque chose,... et les familles, les petits pessimistes, ceux qui n'avaient pas le courage d'aller voir plus loin que leur bout de leur nez. Ils n'allaient déjà pas traverser le parc pour voir les bâtiments qui se trouvaient de l'autre côté, alors sortir de la ville et se retrouver confronté à l'inconnu. Elle écouta tous ses questionnements, toutes ses remises en question.

Les premiers mots qu'elle prononça à la suite de cela étaient d'une lassitude extrême.
" Je m'ennuie. "

Elle leva le sabre au dessus de ses yeux et le fit tourner sur lui même, cherchant les reflets que ce ciel rouge créait dedans. Elle en vit et sourit. Non, ce n'était pas la folie qui la guettait. Elle y voyait la promesse d'un futur différent, où elle pouvait faire couler le sang, où elle se sentirait exister... Se mettait-elle à rêver elle aussi ? A attendre l'espoir d'une nouvelle vie ? Sa vision de celle-ci différait pourtant beaucoup de celle de la plupart des gens.

" Allons récupérer quelques... trucs avant tout. "
___________________

Revenir en haut
Psymon
Freelancers

Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 182
Rang stupide: PPS Boy
Masculin
Personnage: Slayn
Niveau de maîtrise de la Mana: 0
Elément: Foudre

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 17:25 (2010)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00 Répondre en citant

A peine eu il commencé son "gros calin" qu'il se retrouva écarté par une Thamy totalement indifférente à son caractère entreprenant. Elle s'éloigna pour récupérer son sabre. Le kid en profita pour prévenir l'un des mafieux qu'il allait quitté la ville et de faire passer le mots à toute la pègre qu'il comptait parmi ses amis. Il leur demanda également de penser à lui pour son éventuel retour en ville.

Quand sa dulciné revint, il ne pu que constater sa lassitude extrême.


"Arrête de faire la gueule, ça te changera! Avec cette petite expédition, je sent que ce n'est pas les occasions faire des bains d'hémoglobine qui vont manquer^^"

Il l'entraine alors loin de la foule, ils n'avaient plus rien à faire ici. une fois à l'écart, il ajoute.

" Au fait, tu a remarqué, mais il semblerai que tout ce qui est électrique et presque tout ce qui est mécanique ne fonctionne vraiment plus ou ai disparu. J'sais pas c'est quoi s'tembrouille mais si tu veux faire les courses, je pense que nous aurons peut être plus de chance de trouver de vraies armes dans des musées, des mémorials ou tout simplement des armureries de collection... Le danger, c'est que je serai peut être pas tout seul à y avoir penser"
___________________

"I thought what I'd do was, I'd pretend I was one of those deaf-mutes."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:46 (2017)    Sujet du message: Grande place centrale du parc – 14h00

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    War-Altimi Index du Forum -> Le continent de l'Oubli : Terra Dinis -> Tëoundra [centre] -> La Ville Illusoire -> Zone de promenade Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème crée par Neohart et Mitoko-chan pour http://war-altimi.level52.com